Fermer
Secteurs / Activités

    Ne pas raisonner à chaud face à la crise !

    Dernière mise à jour le 18 mars 2021

    Devenir-Franchise-Etude-Marche-PrevisionnelsIndépendamment de la crise pandémique et de ses conséquences pour choisir l’emplacement de son futur commerce, « lorsque l’on souhaite se lancer en franchise, la question du trafic reste le premier point crucial à intégrer », soutient Aurélien Tert. Et de marteler : « Certes, la crise impacte plus durablement certains secteurs d’activité, mais elle n’a pas modifié les paramètres à prendre en compte le moment venu de choisir son emplacement. » « Les fondamentaux demeurent, corrobore Antoine Amant, directeur du développement du portail BureauxLocaux. Il faut faire attention à ne pas choisir son emplacement sous le seul prisme de la crise sanitaire. Il ne faut pas raisonner à chaud. Lorsque l’on se lance dans le commerce, c’est sur le long terme, c’est-à-dire neuf ans ou plus. Avec donc cette première question à se poser : quel est le niveau de flux de mon emplacement en temps normal ? A quel point est-il captif pour mon commerce ? » Pour le mesurer, plusieurs outils sont mis à disposition des futurs entrepreneurs. On pense, bien sûr, aux relevés que peuvent mettre à disposition les services en mairie ou les associations de commerçants. Mais des outils se révèlent plus pointus encore, à l’instar du site mytraffic.fr, qui calcule les flux de piétons pour les commerces et les villes.

    Antoine Amant, directeur du développement du portail BureauxLocaux

    « Il faut faire attention à ne pas choisir son emplacement sous le seul prisme de la crise sanitaire. Il ne faut pas raisonner à chaud. »

    Antoine Amant