Fermer
Secteurs / Activités

    Quels éléments d’ajustement à intégrer ?

    Dernière mise à jour le 18 mars 2021

    Conseils-Devenir-Franchise-Implantation-ParisSi, comme nous l’avons vu, les fondamentaux demeurent pour sélectionner son emplacement, des éléments d’ajustement sont toutefois à prendre à compte, cette année, à cause du contexte pandémique. La variable « touriste », notamment, doit être intégrée, même si elle ne concerne que le court et le moyen terme (le retour des touristes, en Europe, ne se ferait que progressivement, selon des données Knight Franck, avec un retour à un taux de croissance par rapport à n-1 pas avant 2025). Ici, ce sont essentiellement (et naturellement) les grandes villes, avec Paris en tête, et les grands pôles touristiques hexagonaux qui sont concernés. La preuve : alors qu’à Beauvais, nous informe le site mytraffic, le flux de clientèle retrouva son niveau normal une fois levé le deuxième confinement de novembre 2020, la rue de Rivoli, à Paris, ne retrouva, à la même période, que 60 % de son trafic normal d’avant Covid-19.

    Une autre variable devrait, en revanche, s’inscrire dans la durée : celle qui concerne le télétravail. « Nous sommes ici face à un changement qui est plus structurel, car une partie du télétravail perdurera sans aucun doute », affirme le directeur du développement de BureauxLocaux. Aura-t-il un impact sur le choix de mon futur emplacement ? « Certainement, surtout dans les quartiers d’affaires, comme le Quartier Central d’Affaires (QCA) à Paris ou le quartier de La Défense », reprend-il. Considérant le taux de télétravailleurs qui devrait s’y ancrer à l’avenir, on peut estimer qu’un transfert des commerces se fera depuis ces zones d’affaires vers les secteurs résidentiels de la Capitale, là ou précisément le flux demeure – voire s’intensifie. Et Aurélien Tert de conclure : « Est-ce que, sur la question du choix de mon emplacement, la crise sanitaire va-t-elle rebattre les cartes en profondeur ? Je ne le crois pas. Une fois celle-ci passée, nous retrouverons nos habitudes de consommation. »