Fermer
Secteurs / Activités
    LA BOUCHERIE HABILLAGE SEP18

    Franchisés, franchiseurs : tendance et perspectives

    Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
    Brève
    3 juillet 2018

    La dernière enquête Banque Populaire sur la franchise dresse le portrait de franchiseurs dynamiques et de franchisés optimistes. Malgré un chiffre d’affaires médian en repli, ceux-ci ont de fait vu leurs revenus individuels progresser en 2017.

    Qui sont les franchiseurs qui recrutent ? Quel est le portrait-robot des franchisés en activité ? Que sont-ils venus chercher dans la franchise et qu’y ont-ils trouvé ? Comment ont-ils financé leur création d’entreprise sous enseigne ? Et quels sont aujourd’hui leurs revenus et leurs projets ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles répond  la 14ème Enquête de la Franchise menée par la Banque Populaire (auprès de 402 franchisés et 200 franchiseurs) en partenariat avec la FFF, dont le dernier volet a été publié ce 3 juillet , au terme d’un feuilleton de de plus de six mois.

    Franchiseurs : qui sont-ils ?

    Les franchiseurs interrogés lors de l’enquête exercent à 54 % une activité de services (terme ici utilisé au sens large : services à la personne et aux entreprises, mais aussi automobile, restauration, hôtellerie…) et à 46 % une activité de commerce (alimentation, équipement de la personne, de la maison, et autres commerces de détail). Ils développent leur réseau depuis 13 ans et chapeautent 55 points de vente franchisés en moyenne (sur 80 points de vente au total). La durée moyenne des contrats de franchise qu’ils proposent est de 6,5 ans. Et 69 % comptent des multi-franchisés dans leurs rangs.

    Franchisés : un portrait-robot

    Alors que les femmes sont encore très minoritaires côté franchiseurs, leur représentativité est en hausse parmi les franchisés : 43 % contre 57 % pour les hommes. L’âge moyen des franchisés actuellement en exercice est de 47 ans ; celui auquel ils ont ouvert leur premier point de vente de 36 ans. En moyenne, les franchisés ont une ancienneté de 12 ans dans leur réseau. La grande majorité (88 %) d’entre eux est installée en Province (à 75 % dans leur région d’origine) : dans des villes de plus de 100 000 habitants le plus souvent (29 %), des agglomérations de 25 000 à 100 000 habitants pour 23 % et des bourgs de 5 000 à 25 000 habitants (23 % également). Seuls 13 % exercent dans des communes de moins de 5 000 âmes.

    Rejoindre un réseau : les motivations

    53 % des franchisés ont un niveau d’études au moins égal à Bac + 2 ; 19 % sont allés jusqu’à Bac + 4 ou plus. 76 % étaient salariés avant de se tourner vers la franchise. Un choix qu’ils disent avoir fait pour bénéficier de la notoriété d’une marque reconnue (35 %), s’appuyer sur la puissance et les moyens d’un réseau (25 %) et bénéficier d’un accompagnement pour développer leur entreprise (24 %). 75 % estiment de fait avoir été bien préparés par la formation initiale (24 jours en moyenne) qui leur a été dispensée.

    Les franchisés gagnent 33 900 € par an en moyenne…

    Leur création d’entreprise en franchise a coûtéiStock 16946627 © Russell Tate plus de 500 000 euros à 7 % des personnes interrogées, entre 200 et 500 000 € à 13 % d’entre elles, entre 50 et 200 000 € à la majorité (62 %) et moins de 50 000 € à 18 % des franchisés. A 68 % ceux-ci ont eu recours à l’emprunt bancaire pour financer leur projet. Une fois lancés, 76 % des membres de réseaux se sentent plus forts qu’un commerçant isolé et 42 % estiment mieux gagner leur vie qu’un salarié.

    Dans les faits, les franchisés affichent un revenu individuel net moyen annuel de 33 900 €, en progression puisqu’il était de 32 385 € en 2016. Pour un chiffre d’affaires médian de 420 000 €, en retrait lui de 10 % par rapport à 2016. Dans le détail, 39 % des entrepreneurs interrogés réalisent moins de 300 000 € de CA annuel ; 35 % entre 300 000 et un million € et 26 % plus d’’un million d’euros.

    … et ils sont optimistes pour la suite

    Confiants envers leur franchiseur et optimistes quant à l’avenir, 85 % souhaitent poursuivre leur activité au sein du réseau au terme de leur contrat et 25 % envisagent de créer un nouveau point de vente. Enfin, 68 % pensent être mieux armés qu’un commerçant classique pour transmettre leur entreprise dans de bonnes conditions.

    A lire également

    • 1er et 2 octobre : deux jours pour rencontrer experts et franchiseurs à Paris
      18 Sep 2018

      Dirigeant d’une start-up ou d’une TPE, créateur d’entreprise, candidat à la franchise, consultant indépendant… le Salon SME (Solutions pour Mon Entreprise) vous donne rendez-vous lundi 1er et mardi 2 octobre prochains, au Palais des Congrès de Paris, Porte Maillot. Pour sa 20ème édition, placée sous le thème du progrès, le Salon SME (ex-Salon des micro-entreprises)… Lire la suite

    • Emova Group (Monceau Fleurs) rachète le pure player Bloom’s
      18 Sep 2018

      Emova accélère sur le front de l’omnicanal. Après le lancement du site marchand de Monceau Fleurs, en mars, la refonte de celui d’Au Nom de la Rose, dans la foulée, puis la signature d’un partenariat avec Amazon, cet été, le groupe annonce l’acquisition de Bloom’s, pure player du végétal. Un pas de plus vers l’objectif… Lire la suite

    • Un franchisé Subway débouté par la cour d’appel de Paris
      18 Sep 2018

      Le 11 septembre 2018, la cour d’appel de Paris a débouté de toutes ses demandes un franchisé Subway en litige avec son franchiseur. Le contrat de franchise est signé en 2011. En octobre 2015, l’enseigne résilie le contrat du franchisé pour défaut de paiement de ses redevances. Et en novembre, engage – conformément à ce… Lire la suite

    • Territoires et entreprises se donnent rendez-vous sur Parcours France les 4 et 5 octobre
      18 Sep 2018

      Une cinquantaine de régions, départements, métropoles et villes moyennes seront réunies, les 4 et 5 octobre, au Palais Brongniart de Paris, pour l’événement Parcours France. Elles exposeront leur attractivité et leurs dynamiques à un public d’entreprises, d’entrepreneurs et d’investisseurs, à la recherche d’opportunités de développement partout en France. Parmi les quelque 1 500 visiteurs attendus par… Lire la suite

    • Quatre boutiques de plus pour la franchise Amorino
      17 Sep 2018

      À Paris, deux boutiques Amorino ont ouvert leurs portes au début de l’été. La première est située en plein cœur du quartier Montmartre, au pied du Sacré-Cœur. La seconde, qui est un kiosque, s’est installée sur le parvis de la Gare Saint-Lazare. Il s’agit du 27ème point de vente parisien de l’enseigne glacière. Par ailleurs,… Lire la suite