Fermer
Secteurs / Activités

    Frédéric Pitout, président fondateur Optimhome - Interview du 10 juillet 2012

    Le modèle économique de notre réseau immobilier à domicile ne fonctionne bien que parce que nous sommes très nombreux.

    Vous vous définissez comme un réseau immobilier à domicile. Quels sont les principaux bénéfices que vous retirez de ce mode d’organisation par rapport aux réseaux immobiliers classiques ?
    Nous nous sommes rendu compte que les clients sont finalement peu attachés à l’enseigne en tant que telle. Ce qui importe avant tout pour eux est le service et la disponibilité de leurs interlocuteurs. Chez Optimhome, nous avons décidé de supprimer la charge assez lourde qui correspond à l’agence physique, comme dans de nombreux autres pays. Il est vrai que l’avènement d’Internet nous a bien aidé sur cette voie. Les économies générées permettent d’investir de façon importante en communication, et ce, de façon mutualisée. Cette réduction de nos propres charges permet à nos clients de ne pas payer de commissions trop élevées. Par ailleurs, nos commerciaux sont bien plus disponibles, car ils ne reçoivent pas de visiteurs en agence. Notre atout réside dans la qualité du service. Nous n’appâtons pas nos acheteurs avec des commissions faibles, mais avec des biens à vendre de qualité. Notre modèle économique ne fonctionne bien que parce que nous sommes très nombreux.

    Quel est le mode de rémunération de vos commerciaux et quel est leur statut ?
    Le niveau de rémunération de nos commerciaux est beaucoup plus intéressant que dans des réseaux classiques. Au sein de ces derniers, le commercial va toucher environ 35 % de la commission payée par le client ; chez nous, il va percevoir le double. Par ailleurs, dans les réseaux classiques, les commerciaux ne procèdent généralement qu’aux entrées ou qu’aux sorties de biens. Chez Optimhome, ils font les deux. Au final, chez nous, le commercial pourra toucher jusqu’à 80 % du chiffre d’affaires qu’il génère. Le fait de mieux rémunérer nos collaborateurs les rend plus performants et disponibles. Ils possèdent le statut d’indépendant,  puisqu’ils travaillent de chez eux pour le compte de la structure Optimhome. Toute leur activité est suivie par un staff, en interne, de 70 personnes. Tous les compromis sont obligatoirement signés devant notaire. A titre d’exemple, nous n’avons eu aucun litige ;  dans une activité qui est pourtant sujette à certains conflits juridiques.

    Quels sont vos objectifs en termes de recrutement et de développement ? Et quels sont les profils que vous recherchez ?
    Aujourd’hui, Optimhome regroupe 1 300 commerciaux, qui sont tous inscrit au registre spécial des agents commerciaux. Notre but pour 2012 était de procéder à 500 recrutements. Nous avons déjà réalisé la moitié de cet objectif. A l’horizon 2015, mon souhait est qu’Optimhome compte 3 000 collaborateurs. D’ici la fin de l’année, nous allons lancer le développement de notre concept dans différents pays européens comme l’Allemagne, l’Espagne, le Portugal et un peu plus tard la Grande-Bretagne. Nous recrutons tous les profils, que ce soit pour une activité à plein temps ou à temps partiel. Nos candidats doivent apprécier le contact humain et le domaine de l’immobilier. Ils doivent posséder un certain sens commercial. Nous les formons et les accompagnons. L’investissement que nous leur demandons est faible : nos commerciaux achètent chaque mois un pack communication de 325 euros. Il n’y a pas de droit d’entrée. Nous nous rémunérons sur le reliquat des commissions demandées à nos clients.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur OPTIMHOME

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise OPTIMHOME
    Consultez l'Indicateur de la Franchise