Fermer
Secteurs / Activités

      Un partenaire Uship témoigne - Brève du 5 octobre 2015

      Brève
      5 octobre 2015

      Après avoir développé pendant plusieurs années une activité d'accastillage en indépendant, Laurent Rambla a fait le choix de rejoindre Uship pour dynamiser ses trois magasins.

      “Au départ j’étais à la tête d’une entreprise d’informatique, explique Laurent Rambla. Je l’ai quittée et me suis orienté vers des activités nautiques.” Il rachète à partir 2003 plusieurs petites sociétés d’activité nautique et constitue un mini-réseau de trois magasins dédiés à la vente de bateaux, de moteurs et d’accessoires d’accastillage autour du bassin d’Arcachon et du lac de Biscarosse. “J’achetais l’équipement des bateaux à une multitude de fournisseurs, explique-t-il. C’était compliqué et chronophage. J’ai donc réfléchi à la possibilité de rejoindre un réseau.”

      Sa préférence se porte sur Uship, une enseigne dirigée depuis 2012 par Stéphan Serra. Un contact est établi avec la tête de réseau en décembre 2014 lors du salon Nautic et le nouveau partenaire ouvre sous enseigne Uship à Arcachon début avril 2015.

      Entre-temps il participe au premier salon privé des partenaires Uship avec les principaux fournisseurs du réseau. Il rencontre des adhérents et effectue un stage chez certains d’entre eux. Il réorganise sa surface de vente, ajoute des gondoles et dégage un espace de 220 m² dans son magasin principal d’Arcachon. Il implante aussi des relais Uship de 100 m² dans ses deux autres unités.

      Les atouts d’un réseau
       

      “Du côté de la clientèle, le retour est très bon, se félicite Laurent Rambla. Uship est une marque connue, cela nous apporte un gage de sérieux. Le principal avantage est que désormais 80 à 90 % des commandes sont centralisées via le logiciel de l’enseigne. Il reste bien sûr quelques produits spécifiques pour lesquels nous continuons à effectuer nous-mêmes les commandes. Mais globalement, cela représente un gain de temps appréciable que l’on peut consacrer en particulier à la clientèle.”

      L’entrée dans le réseau comporte bien sûr des obligations (comme l’utilisation des outils promotionnels). D’autres éléments sont facultatifs, comme le tout récent programme de fidélisation basé sur une carte à technologie sans contact, mais “c’est une véritable aide à la vente”, précise-t-il.

      Il est aujourd’hui encore un peu trop tôt pour faire un bilan de l’opération en termes de rentabilité. Mais Laurent Rambla peut déjà mesurer tout ce que la chaîne lui a apporté en termes d’organisation du travail. Et dans un contexte difficile pour les chantiers navals, il considère que l’entrée dans un réseau est une aide, même pour quelqu’un comme lui qui connaît déjà le métier : il peut échanger, discuter avec la tête de réseau comme avec d’autres adhérents, plutôt que de tout devoir décider sans avis ou soutien de quiconque.

      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur USHIP

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise USHIP