Fermer
Secteurs / Activités

    Franchise et autres formules : comment choisir ?

    Franchise et autres formules : comment choisir ?

    Dernière mise à jour le 1 mars 2017

    Franchise, licence de marque, commission-affiliation, coopérative : les étiquettes sont multiples. Mais, dans les faits, tout dépend à chaque fois des services proposés et des contraintes exigées.

    Concession : pas de savoir-faire imposé, en théorie...

    Autre formule, la concession n’est pas limitée – contrairement à ce que l’on pourrait croire – au secteur de l’automobile, mais se pratique aussi dans l’ameublement, l’équipement de la maison, la rénovation de l’habitat, etc.

    Principaux avantages : vous pouvez utiliser la marque-enseigne de votre concédant. Et vendre ses produits ou services en bénéficiant d’une exclusivité territoriale.

    Là encore, mieux vaut ne pas vous tromper dans le choix de la marque. Ni sur les compétences du fabricant. Et tout va dépendre de la pratique réelle de la tête de réseau. Car rien n’oblige un concédant à vous transmettre un savoir-faire spécifique (en l’occurrence un savoir-vendre).

    Rien n’oblige non plus les concessionnaires à suivre tous une même politique commerciale. Le réseau peut donc se développer mais un peu dans tous les sens. Et vous pouvez aussi vous retrouver assez libre, mais seul.

    Certains apprécieront cette situation et l’absence de redevances. D’autres préféreront des réseaux de concession plus contraignants, avec un concept de magasin à respecter, une stratégie commerciale commune, etc.