Fermer
Secteurs / Activités

    Comment bien choisir son emplacement face à la crise ?

    Dernière mise à jour le 18 mars 2021

    La question du choix de l’emplacement doit-elle être posée différemment devant le contexte incertain qui s’offre aux futurs entrepreneurs ? Peut-être pas, répondent les experts. Voici leurs explications en détails.

    Centre-commercialKnight Franck, la société de conseils spécialisée en immobilier d’entreprise, l’a affirmé fin janvier 2021 : « Le potentiel de croissance du parc français des commerces se réduit. » Elle en voulait pour preuve « la multiplication des opérations d’optimisation menée, l’an passé, par les enseignes. » Conséquence pour 2021, poursuit-elle : « Le contexte se révèle moins favorable à la commercialisation de nouvelles surfaces commerciales et au développement de nouveaux projets. » L’année 2020 en avait déjà donné un avant-goût : tous formats confondus (centres commerciaux, retail-parks, centre-ville, centres de marques etc.), un peu plus de 420 000 m2 ont été inaugurés en 2020 en France métropolitaine, soit une chute de 42 % par rapport à̀ 2019.

    Une raison suffisante pour que les candidats à la franchise enterrent définitivement leur projet ? Non ! C’est encore Knight Franck qui nous le dit, par la voix d’Antoine Grignon, son directeur du département Commerces : « L’incertitude reste élevée, mais les raisons d’espérer existent, d’autant que chacune des deux périodes de confinement de 2020 s’est accompagnée d’un retour important des consommateurs en magasin, soulignant la propension des Français à consommer, ainsi que leur attachement au commerce physique. »