Fermer
Secteurs / Activités

    Devenir franchisé en province, oui mais…

    Devenir franchisé en province, oui mais…

    Dernière mise à jour le 28 février 2017

    La franchise est privilégiée par beaucoup de ceux qui souhaitent s’implanter en région. Si les opportunités sont réelles, le porteur de projet devra se garder d’idéaliser sa future vie en province, tant sur le plan professionnel que privé.

    Posséder un ancrage local est un atout

    Certaines précautions sont à prendre pour que cette nouvelle étape se déroule dans de bonnes conditions. “Quel que soit le cas de figure, le type de travail convoité doit être en rapport avec ses compétences et ses désirs”, prévient Pascale Pécot, consultante chez Adventi Franchise. Le fait de connaître la région dans laquelle on va s’implanter constitue, bien entendu, un avantage mais toutefois à relativiser en fonction du type d’activité.

    Dans le commerce, c’est la notoriété de l’enseigne qui importe en tout premier lieu. Ce n’est pas parce que le franchisé ne connaît personne localement que les clients ne vont pas pousser la porte de son magasin. “Par contre, dans les services, et en particulier dans les services aux entreprises, le franchisé qui possède un ancrage a indéniablement un avantage : il connaît les modes de fonctionnement locaux, il aura développé un réseau notamment au sein des Chambres de commerce et d’industrie, il connaît déjà des entreprises…, poursuit la consultante. Il est certain que s’installer dans une région que l’on ne connaît pas ou peu, et ce que l’on arrive de Paris ou d’ailleurs, représente un risque supplémentaire pour l’entrepreneur. Il faut faire preuve de vigilance et bien être conscient que personne ne vous attend.”