Fermer
Secteurs / Activités

    Devenir multi-franchisé : un pari à relever

    Devenir multi-franchisé : un pari à relever

    Dernière mise à jour le 11 juillet 2018

    Dans l’univers des réseaux, il n’est pas rare de croiser des franchisés à la tête de plusieurs établissements. Ce modèle peut paraître séduisant, mais il faut en connaître les enjeux avant de se lancer.

    Témoignage : Ali Chbihi, multi-franchisé Domino’s Pizza en Bretagne

    Aujourd’hui à la tête de cinq unités Domino’s Pizza et sur le point d’en ouvrir une 6ème, Ali Chbihi a du mettre en place une organisation bien rodée pour faire tourner son mini-groupe de 130 salariés (4 M€ de CA). “J’ai ouvert mon premier point de vente à Brest en juin 2001, indique-t-il. Dés le départ, j’avais l’idée d’en ouvrir plusieurs.” Un an plus tard jour pour jour, il inaugure un second emplacement, toujours à Brest ; le démarrage du premier site ayant été spectaculaire. “J’ai dépassé les prévisions en quelques mois d’activité.” Le passage s’est fait en douceur, car “ces unités sont situées à un kilomètre à peine l’une de l’autre. Donc, je pouvais être présent sur les deux sites tous les jours.”

    Pendant un an et demi, Ali Chbihi consolide l’activité de son entreprise. Et fin 2004, il se met à la recherche d’un nouvel emplacement à Quimper  et à Saint-Brieuc. C’est finalement à Vannes, à 180 kilomètres de Brest qu’il ouvre son 3e  établissement, en janvier 2007. “J’ai embauché sur place du personnel qui est venu en formation à Brest. Et pour l’ouverture, je suis resté deux mois à temps plein”, rapporte-t-il.

    Le procédé fait ses preuves au point qu’Ali Chbihi le remet en pratique lorsqu’il ouvre un 4ème site à Saint-Brieuc en mars 2010 et d’un 5ème à Quimper en octobre 2011. Et il prévoit de fairde même pour l’installation d’un 3ème site à Brest en mars 2012.

    “Il est capital de s’entourer des bonnes personnes. Sinon, il est impossible de se développer. Le défi est d’arriver à déléguer tout en étant au courant de tout ce qui se passe.”
    Ali Chbihi, multi-franchisé Domino’s Pizza

    Si Ali Chbihi a réussi ses implantations en Bretagne, c’est avant tout parce qu’il a créé une organisation sans faille : “Chaque structure est tenue par un manager, qui est assisté d’une ou deux personnes. J’ai également nommé deux superviseurs, qui s’occupent respectivement des entités de Vannes et de Saint-Brieuc pour l’un, de Brest et bientôt Quimper pour l’autre. Côté emploi du temps, je réserve tous mes lundis pour m’occuper de tout ce qui touche au marketing, à la communication et à la stratégie commerciale. Chaque mardi, j’organise une réunion avec tous les managers à Brest. Puis du mercredi au vendredi, je me consacre à la gestion plus opérationnelle des points de vente”, explique-t-il.

    Pour ce multi-franchisé, “il est capital de s’entourer des bonnes personnes. Sinon, il est impossible de se développer. Le défi est d’arriver à déléguer tout en étant au courant de tout ce qui se passe.” Ali Chbihi émet tout de même une réserve : “Lorsque l’on grossit, il est difficile de rester aussi proche du personnel. Mais je connais quand même tous mes employés”.