Fermer
Secteurs / Activités

    Emplacements : de nouveaux lieux de consommation

    Emplacements : de nouveaux lieux de consommation

    Dernière mise à jour le 1 mars 2017

    Dans le choix entre centre-ville ou périphérie, de plus en plus d’enseignes n’ont pas de préférence exclusive et développent le multi-format. Une tendance qui est le reflet des nouvelles mobilités urbaines comme de la montée en puissance de la périphérie.

    L'impact d'Internet

    Autre sujet de réflexion : les conséquences du développement d’Internet sur le déploiement des réseaux, la Franchise Internet site marchanddéfinition des zones de chalandise ou encore le concept d’exclusivité territoriale lui-même. Tous les intervenants constatent que la plupart des chaînes de franchise, si elles disposent de sites marchands et misent sur le “cross canal”  sont encore en phase de réflexion : quelles complémentarités entre la commande sur le Net et le retrait en boutique ? Comment faut-il rémunérer la mission du franchisé, qui délivre au client ce qu’il a commandé sur le Net ?

    En tout cas, Internet ne remplace par le point de vente physique mais conduit plutôt à des pratiques nouvelles. Plus besoin d’avoir tout le stock sur place : on équipe les vendeurs de tablettes, ou les magasins de bornes, ce qui permet d’être en liaison permanent avec le stock central, et de commander les pièces ou produits choisis par le client. Certes, on en perd ainsi quelques-uns, qui voudraient repartir avec le produit souhaité tout de suite, mais la réserve peut être diminuée, et on y gagne en termes de  rentabilité. “Dans le prêt-à-porter, ajoute Cécile Peskine, cela permet de faire tourner les collections plus rapidement, pratiquement toutes les 6 semaines“.

    Sur un autre plan, on voit certains “pure players” ouvrir des points de vente, afin de retrouver le contact direct avec la clientèle. Une stratégie déjà testée, il y a dix ou vingt ans, par la VPC classique avec, à l’époque, des succès mitigés. Elle permet notamment de générer des achats d’impulsion. D’autres grandes enseignes constatent que, sur les zones où elles ne sont pas présentes avec un magasin physique, elles réalisent, sur le Net, des chiffres d’affaires inférieurs à la moyenne.