Fermer
Secteurs / Activités

    Ventes en ligne : comment impliquer ses franchisés ?

    Dernière mise à jour le 4 mars 2019

    Click and collect, rétribution partielle ou totale des franchisés pour les achats passés dans leur zone, les manières d’impliquer son réseau à sa stratégie de e-commerce sont variées.

    Commerce-ordinateurPlus le temps passe, plus la tendance est toutefois, en matière de e-commerce, à des stratégies réfléchies et participatives. Le franchiseur peut vendre en ligne pour son seul compte, mais proposer à ses e-acheteurs le click and collect gratuit dans les magasin les plus proche de chez eux. « Même s’il garde pour lui le fruit de la vente, il génère alors du trafic chez ses franchisés, soit la chance élevée d’un possible retour, notamment dès lors qu’il s’agit de petits produits peu chers », souligne Gaëlle Toussaint-David. Un « cercle vertueux », estime-elle, qui a l’avantage de faire venir en magasins des internautes qui ne l’auraient pas fait sans cela.

    Une majorité d’enseignes impliquent toutefois financièrement leurs franchisés à leur stratégie e-commerce. En 2017, 16 % des enseignes déclaraient ainsi gérer la relation commerciale en ligne mais verser une rétribution à leurs franchisés. Et 40 % laisser à leurs franchisés tout le bénéfice des ventes réalisées dans leur zone.

    Une stratégie étonnante, pour l’avocate du cabinet Simon Associés. « En franchise, quand on rend un service il doit être rémunéré. Là, c’est générer du chiffre d’affaires chez ses franchisés sans contrepartie ». A vrai dire, si le coût de la création d’un site marchand est en général supporté par la tête de réseau seule, ses frais de fonctionnement sont souvent en partie couverts par les redevances publicitaires. « Un site bien fait et bien référencé est un outil de notoriété », note Gaëlle Toussaint-David.