Fermer
Secteurs / Activités

    Damien Tixier, Co-fondateur du réseau Petits-fils

    Il reste des zones disponibles un peu partout en France et notre ambition est de regrouper 200 agences Petits-fils à horizon 4 ans.

    Damien Tixier, co-fondateur de la franchise Petits-FilsVotre réseau d’aide à domicile pour personnes âgées vient de passer le cap des 100 agences en franchise : qu’est-ce que cela représente pour vous ?

    C’est un cap important et symbolique pour le développement de Petits-fils en franchise mais ce n’est qu’un chiffre parmi d’autres et d’ailleurs nous sommes déjà passés à 110 agences en activité. Notre objectif n’est pas de cocher une case et nous préférons rester tournés vers l’étape suivante plutôt que de fêter nos victoires. Il reste des zones disponibles un peu partout en France (un peu moins en région parisienne) et notre ambition est de regrouper 200 implantations sur le territoire à horizon 4 ans.

    Petits-fils regroupait 65 agences début 2019 : comment expliquez cette accélération de votre développement par rapport à l’année 2018 ?

    2019 a été une année exceptionnelle en termes de développement, mais aussi de résultat global. Cette semaine, nous ouvrons notre 45ème franchise depuis le début de l’année, alors que nous avions implanté une quinzaine de nouvelles unités franchisées en 2018.

    Cette accélération s’explique d’abord par les résultats de nos agences en activité, qui sont vraiment très bons et donnent envie à des candidats de nous rejoindre. C’est un cercle vertueux : la réussite appelle la réussite. Plus d’un tiers des franchisés qui nous ont rejoint cette année sont venus par le bouche-à-oreille : ce sont pour certains d’anciens amis ou collègues de nos franchisés en place.

    Ensuite, notre force de frappe publicitaire est plus importante qu’avant, car nos ressources augmentent avec la taille du réseau. Nous étions très présents sur Franchise Expo Paris en mars 2019, ce qui a forcément un impact sur notre recrutement.

    Convention 2018 de la franchise d'aide à domicile Petits-filsEnfin, l’activité des multi-franchisés contribue également à l’expansion.  Petits-fils est un réseau jeune et, grâce aux bons résultats de nos agences, beaucoup de franchisés ont souhaité ouvrir une unité de plus. Douze d’entre eux ont ouvert une deuxième ou une troisième agence cette année et d’autres se sont déjà positionnés pour le faire dès l’année prochaine. A ce jour, le réseau se compose d’environ 90 chefs d’entreprises franchisés à la tête de 110 agences.

    Comment le chiffre d’affaires du réseau a-t-il évolué ? Et celui de vos agences franchisées ?

    Nos franchisés réalisent 1 M€ de chiffre d’affaires en quatrième année, ce qui est deux fois supérieur à la moyenne du secteur. Nos résultats s’améliorent d’année en année, notamment grâce à la force de frappe du réseau en termes de communication.

    Petits-fils va réaliser 59 M€ de chiffre d’affaires global en 2019, contre 37 M€ en 2018, et nous prévoyons que notre CA 2020 sera compris entre 95 et 100 M€.

    Quels profils de franchisés recherchez-vous en priorité ?

    Nous recherchons des candidats qui ont un sens du commercial. Le contact humain est important dans notre activité car ce n’est pas un modèle de boutique bien placée : les qualités relationnelles et commerciales du chef d’entreprise sont essentielles. Il faut aussi avoir le sens de l’organisation, être capable de passer d’un sujet à l’autre et enfin, avoir envie d’apporter un service de qualité aux personnes âgées. On ne fait pas ce métier par hasard : même si on fait du business, il faut d’abord avoir envie de le faire bien.

    Petits-fils a été repris par le groupe Korian fin 2018 : comment le réseau a-t-il évolué depuis ?

    Cette reprise nous apporte du business en plus, grâce aux synergies qui se mettent en place dans les régions entre les établissements Korian (notamment les cliniques) et les agences Petits-fils. En termes de solidité, le fait d’avoir un actionnaire très costaud est important dans notre secteur, où il y a toujours des actions de lobbying à mener sur les sujets de réglementation.

    23 000 €
    Apport personnel
    19 800 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur PETITS-FILS

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise PETITS-FILS