Fermer
Secteurs / Activités

      Sacha Assola, directeur des franchises Optical Center - Interview du 8 février 2016

      Le marché de l’optique est en pleine mutation : nous avons décidé d’en profiter pour accélérer notre expansion.

      Où en est le développement en franchise d’Optical Center ? Combien votre enseigne d’optique et d’audition regroupe-t-elle de points de vente en France et à l’international ?
      Optical Center regroupe 450 magasins, dont 14 en dehors de la France métropolitaine : 2 à La Réunion, 5 en Belgique, 2 au Luxembourg, 2 en Suisse, 1 en Espagne et 2 en Israël. Sur ces 450 magasins, 103 sont exploités en succursale actuellement, le reste l’est en franchise.
      A l’exception de quelques ouvertures en succursale, le développement de notre parc de points de vente passe par la franchise. Nous avons ouvert 45 magasins en 2015, ce qui représentait notre rythme de croisière jusqu’à présent. Mais notre objectif porte sur 100 ouvertures en 2016, afin de compléter notre maillage français en priorité.
      Historiquement, notre siège étant à Paris, afin de simplifier la gestion des succursales, nous avons implanté nos magasins en propre dans les grandes villes, faciles d’accès en TGV. De même, il était plus facile d’ouvrir plusieurs magasins en propre dans la même ville : c’est pourquoi nos magasins de Bordeaux, Nantes, Toulouse ou encore Lyon sont, historiquement, gérés en succursale. Notre développement en franchise ciblait, à l’origine, des villes de plus petite importance, mais commence à se rapprocher des grandes villes, en faisant attention à ne pas se cannibaliser avec des succursales.

      Vous dites avoir ouvert 45 magasins au cours de l’année 2015 : comment y est-vous parvenu ?
      Notre réseau de franchisés se compose de 107 personnes physiques actuellement, tous des opticiens obligatoirement issus des magasins Optical Center, en propre ou en franchise, ayant au minimum deux ans d’expérience comme manager de point de vente. En devenant franchisés, ils ouvrent dans leur région, avec l’obligation d’implanter à terme entre trois et sept points de vente, trois au minimum. Nous leur réservons les trois villes ou emplacements concernés : comme notre enseigne fonctionne très bien, en général, nos franchisés ouvrent un premier magasin, puis un second assez rapidement. Il suffit donc que la moitié des franchisés en place ouvre un nouveau magasin pour arriver à 45 ouvertures par an, comme en 2015 !
      Optical Center se développe par création pure et non par ralliement d’opticiens indépendants ou sous enseigne : nous sommes régulièrement sollicités, mais nous répondons que ce n’est pas possible. Ou alors il faut que les candidats revendent leur magasin et viennent travailler chez nous deux ans, avant d’envisager de devenir franchisés. Au final, sur le long terme, c’est une règle évidente, qui permet au réseau de se développer et de réaliser beaucoup d’ouvertures.

      Vous prévoyez d’ouvrir 100 magasins en 2016 : comment comptez-vous procéder ?
      Optical Center se développait sur un rythme de croisière jusqu’à présent : cette année, il va nous falloir ouvrir plus de magasins, car nous entrons dans une période de développement plus soutenue. Cela va nécessiter un peu plus de travail pour trouver plus de locaux, et devenir meilleurs sur les dossiers bancaires.
      Notre objectif à fin 2020 est de regrouper 700 points de vente en France, afin de devenir le numéro un de l’optique dans l’Hexagone : cela passe par un planning de développement qui prévoit une centaine d’ouvertures cette année, sachant que 45 à 50 projets sont déjà dans les tuyaux. Le marché de l’optique est en pleine mutation : nous avons décidé d’en profiter pour accélérer notre expansion.

      Quels profils de franchisés souhaitez-vous recruter en priorité ? Quels sont les investissements à prévoir pour ouvrir un point de vente à l’enseigne ?
      Nous recherchons à la fois des qualités humaines et techniques, car nos franchisés exercent plusieurs métiers : de la vente au montage, en passant par la métrie, la contactologie, et l’audioprothèse (100 % des magasins Optical Center sont équipés en audioprothèse). Nous avons besoin de recruter un franchisé patron de son magasin, à la fois sur le plan commercial et humain, avec de bonnes capacités en management.
      Pour ouvrir un point de vente à l’enseigne, il faut prévoir 60 à 100 000 € d’apport personnel, pour réunir 350 à 500 000 € environ d’enveloppe globale d’investissement. Et, je le rappelle, être issu du réseau : un candidat extérieur, même s’il vient avec un million d’euros d’apport, ne nous intéresse pas !
      Optical Center a réalisé un chiffre d’affaires en franchise de 356 M€ en 2015, le chiffre d’affaires moyen d’un magasin franchisé représente 1 M€ en moyenne : c’est un gros chiffre d’affaires par rapport aux magasins d’optique en général. Un point de vente de 250 m² emploie 5 personnes en moyenne, soit environ 1 600 salariés en tout sur nos 347 magasins franchisés.

      60 000 €
      Apport personnel
      49 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur OPTICAL CENTER

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise OPTICAL CENTER
      Consultez l'Indicateur de la Franchise