Fermer
Secteurs / Activités

    Bien choisir sa région pour réussir

    Bien choisir sa région pour réussir

    Dernière mise à jour le 28 février 2017

    Entre les priorités des réseaux et les souhaits des candidats, le choix de la région d’implantation doit reposer sur une stratégie réfléchie et tenir compte des spécificités locales. A ces conditions, bouger peut s’avérer payant.

    Les régions qui montent... et les autres

    Quelles régions faut-il privilégier pour s’y implanter en franchise, celles qui font preuve d’un dynamisme favorable à l’activité d’un commerce en réseau ? “Sur la dynamique des régions, on est dans des phénomènes de long terme, que l’on constate depuis de nombreuses années et qui sont tout simplement liés à la démographie, expose Pascal Madry. Les territoires porteurs sont ceux qui ont encore une démographie très soutenue, ce sont en fait les régions littorales pour la plupart : Paca évidemment, le Sud-Est, Midi-Pyrénées, l’Aquitaine, les Pays de Loire et la Bretagne, un peu plus en retrait mais qui fait partie désormais des endroits attractifs.”

    La Région parisienne est, elle aussi, très attractive, pour d’autres raisons, complète le directeur de Procos : “20 % de la population française s’y concentre, c’est le bassin le plus important, le plus concentré et par ailleurs le plus riche. En revanche, c’est un marché aujourd’hui relativement saturé, beaucoup plus cher en termes de loyers que les autres régions. Elle exerce donc un attrait mécanique, mais avec des conditions de marché qui ne sont sûrement pas comparables avec celles d’autres régions”.

    “En fonction des concepts et des secteurs d’activité, Paris n’est pas forcément intéressant, observe Cécile Peskine. Nos clients franchiseurs et têtes de réseaux souhaitent tous avoir des implantations dans la Région parisienne ou à Paris, mais le prix de l’immobilier est tel que c’est très rarement avec des franchisés ou des affiliés.”

    Enfin, toutes les régions qui n’ont pas été citées plus haut ont aujourd’hui perdu leur dynamisme en termes démographiques : “Ce sont la région Centre, tout le Nord-Est, en gros tous les territoires autrefois industriels qui aujourd’hui patinent un peu sur la croissance économique”, conclut Pascal Madry.