Fermer
Secteurs / Activités

    Bâtir son business plan : une étape primordiale

    Bâtir son business plan : une étape primordiale

    Dernière mise à jour le 4 août 2017

    Elément essentiel pour valider la faisabilité de son projet, le business plan doit être réalisé avec sérieux et rigueur. Le candidat doit s’impliquer notamment lors de sa présentation à un financeur.

    Le banquier finance un individu et un projet

    Dans un scénario idéal, c’est un trio qui va présenter le business plan au banquier. Il sera composé du futur franchisé, de l’expert-comptable et de la tête de réseau, souvent représentée par le développeur. “La configuration minimum est que le porteur de projet soit accompagné par l’un de ces deux acteurs”, indique Eric Luc. Même s’il est accompagné par son expert-comptable, c’est bien au candidat à la franchise de présenter le projet, l’expliquer et mener l’entretien, car c’est lui le futur chef d’entreprise.

    Forte d’une vingtaine d’années d’expérience dans la banque, Nathalie Dubiez le confirme : “Le banquier finance un individu et un projet. Il ne va pas statuer sans avoir compris qui est le porteur de projet. Il faut que ce soit lui qui ait bâti son business plan car c’est la meilleure façon de le comprendre, même si l’expert-comptable l’épaule. Il serait irréaliste de présenter un dossier sans que le futur franchisé en connaisse parfaitement l’ensemble des éléments car il doit convaincre son banquier, qui lui-même devra convaincre son comité de crédit”, explique-t-elle.

    Pour Valérie Ronc, anticipation et cohérence sont les maîtres mots d’un business plan solide et susceptible de convaincre des financeurs potentiels. “Le candidat à la franchise doit présenter son projet en démontrant ses capacités à devenir un chef d’entreprise. C’est vraiment le point important”, conclut-elle.