Fermer
Secteurs / Activités

    Succursales + franchises : les conditions pour réussir

    Succursales + franchises : les conditions pour réussir

    Dernière mise à jour le 22 mars 2018

    La franchise tente de nombreux réseaux jusqu’ici purement succursalistes. Plusieurs conditions doivent être réunies cependant pour que l’alliance de ces deux formules se révèle un succès.

    Considérer les franchisés comme de vrais partenaires

    Les trois experts s’accordent également sur une question qui leur paraît fondamentale : la nécessité de considérer les franchisés comme de véritables partenaires. “Si j’avais des succursales, je me dirais : quelle chance d’avoir des franchisés qui vont réagir, qui vont se montrer exigeants, expose Olivier Deschamps. Si je diffuse dans mon réseau une mauvaise collection de produits, des vêtements réputés de taille 40 qui sont en fait du 42 par exemple, ils vont me le faire savoir. Sauf exception, les personnels des succursales ne me diront rien. Croyez-moi, la remontée d’information, ça marche avec les franchisés !

    “Les franchisés ont souvent des griefs, confirme René Prévost. Parce qu’ils ont en direct le retour du consommateur. S’ils ont la possibilité de vous en parler, cela vous donne un avantage incomparable. Leur diversité est aussi une richesse. Ils vous renvoient tous les jours aux fondamentaux du métier. Et vous redonnent l’humilité qu’il est facile de perdre quand vous êtes à la direction générale. Chez Speedy, les franchisés font descendre les membres du comité exécutif de leur tour d’ivoire“.

    “Les franchisés nous apportent leur professionnalisme, complète Christian Bédrune. Avec des méthodes et des idées que nous pouvons répercuter dans nos succursales. Sur la politique commerciale par exemple. Mais aussi sur le plan conceptuel et architectural : étant confrontés à des surfaces plus petites, ils doivent se montrer imaginatifs. Sur la communication locale. Leur expérience dans de petites villes nous apprend aussi à garder nos clients.

    “Une bonne alchimie avec les franchisés donnera d’excellents résultats, résume René Prévost. A chaque fois que ça n’a pas marché, c’est lorsque la tête de réseau n’a pas écouté les franchisés.