Fermer
Secteurs / Activités

    Devenir franchiseur : mode d’emploi

    Devenir franchiseur : mode d’emploi

    Dernière mise à jour le 22 mars 2018

    Pour démarrer un réseau en franchise qui soit pérenne et rentable, des prérequis sont indispensables : être doté d’une capacité suffisante d’investissement, posséder un point de vente pilote bénéficiaire, être bien accompagné, avoir le bon profil… Conseils d’experts.

    Le concept doit être reproductible.

    A l’instar du chef de cuisine qui va d’abord trouver de bons ingrédients pour réussir sa recette, le franchiseur potentiel se doit, lui aussi, de réunir un certain nombre d’éléments avant de se lancer dans cette aventure entrepreneuriale. “Il est essentiel, avant tout, de se poser la question : pourquoi devenir franchiseur ? Car il est parfaitement possible d’envisager un développement harmonieux, rentable et pérenne sans recourir à la franchise. Mais on peut se dire aussi qu’en s’appuyant sur des franchisés, on s’offre le moyen d’aller plus vite et de mieux mailler le territoire”, avance Rémi de Balmann, avocat au sein du cabinet D,M&D.

    Une fois cette question initiale réglée, l’aspirant franchiseur va devoir se demander s’il possède une idée qui se distingue. “Car si vous créez un concept qui existe déjà et n’amène pas une valeur ajoutée, l’intérêt reste limité, souligne le consultant Christophe Bellet, fondateur du cabinet Gagner en Franchise. L’aspect différenciant est un élément clé de la réussite. Certes, il est des secteurs où il sera difficile d’innover et d’apporter un plus. Si le degré de différentiation par rapport au marché existant est minime, mon conseil est de réfléchir à deux fois et peut-être même de ne pas se lancer.”

    Le concept doit aussi être reproductible. A titre d’exemple, si un créateur révolutionne la coiffure, mais que le savoir-faire repose d’abord sur sa créativité et son talent personnel, il ne pourra pas être duplicable par d’éventuels franchisés. Le process doit pouvoir être réitéré sans difficulté majeure.