Fermer
Secteurs / Activités

    Une journée avec une responsable animation La Mie Câline

    Une journée avec une responsable animation La Mie Câline

    Dernière mise à jour le 11 juillet 2018

    Animatrice régionale en Rhône-Alpes pour La Mie Câline, Nadia Aubry chapeaute 17 magasins. Femme de terrain, elle accompagne et conseille au quotidien les franchisés tout en veillant à la parfaite modélisation du concept. Immersion dans les terminaux de cuisson d’Annemasse et de Vienne.

    Respecter les fondamentaux du concept

    Munie de son ordinateur portable – “et non d’une tablette tactile”, tacle avec sourire Ludovic –, Nadia remplit des cases, critère par critère, et consigne remarques et observations quant au respect de l’ensemble des process. Avant de passer au contrôle des éléments visibles de l’enseigne : la façade (jugée “un peu vétuste”), les cadres, les visuels trottoirs et les éléments PLV (publicité sur le lieu de vente).

    A l’intérieur sont minutieusement scrutés l’état des sols, de l’éclairage et la présentation des vitrines. Même exigence pour le sourire, l’ambiance, la politesse, l’uniformité vestimentaire des équipes – huit salariés au total (la plupart ont la vingtaine) en plus du couple – et les attentions prêtées aux clients.

    Côté marketing, Nadia doit s’assurer de la bonne mise en avant des offres et des actions promotionnelles en cours, en l’occurrence les Menus London, les produits régionaux – gâteau basque, cannelé, préfou etc. – et les nouveautés (récemment, les bagels).

    C’est entendu : un franchisé est avant tout un chef d’entreprise indépendant, mais il a également choisi de s’appuyer sur un concept et un savoir-faire éprouvés. Bref, “les franchisés doivent jouer le jeu de l’homogénéité commerciale”, souligne l’animatrice. Courroie de transmission au sein du réseau, elle permet également une remontée terrain capitale du ressenti quotidien des franchisés.