Fermer
Secteurs / Activités

    S’installer en franchise : bien choisir son local

    S’installer en franchise : bien choisir son local

    Dernière mise à jour le 11 juillet 2018

    Le choix de votre magasin sera un élément déterminant dans la réussite de votre entreprise. Voici quelques conseils pour vous aider à repérer les endroits stratégiques et éviter certains écueils.

    Observez le trafic et la clientèle

    Vous ne devez pas vous contenter d’un recensement quantitatif : il est plus que recommandé d’analyser également la typologie de personnes qui circulent dans le quartier et leurs modes de vie. “Est-ce qu’il s’agit d’individus qui flânent ou qui vont travailler ? Combien sortent des magasins avec des sacs ? Voici les questions qu’il faut se poser”, énumère Olivier Deschamps.

    Il est aussi  important d’étudier les flux et les horaires de circulation. “Certains quartiers fonctionnent essentiellement en semaine, d’autres surtout le week-end, note Jean-Pierre Gouzy, expert-comptable spécialisé dans la gestion et l’organisation de franchises. Le montant du loyer devra être en cohérence avec ces horaires d’activité.”

    Ne vous limitez pas à l’observation du seul local, mais étudiez également les alentours. “La présence d’équipements publics à proximité est un avantage considérable. Car les écoles, mairies, préfectures, bureaux de poste… bénéficient d’une forte fréquentation, relève Sébastien Delattre. Renseignez-vous également sur la tenue ou non d’un marché dans le quartier, car cela crée des rendez-vous réguliers avec la population.”

    Enfin, veillez surtout à choisir un emplacement avec une clientèle adaptée à son activité, recommande le consultant : “Le trafic n’est pas un élément de réussite infaillible. Vous pouvez choisir un emplacement avec beaucoup de passage, mais échouer tout de même car vous ne toucherez pas votre cœur de cible.”

     La rue Goscinny à Angoulême (photo : Eric Avenel)
    Pour votre étude de marché, la seule solution sera de passer plusieurs jours sur place. Mais vous ne devez pas vous contenter de ce recensement quantitatif : il est plus que recommandé d’analyser également la typologie de personnes qui circulent dans le quartier et leurs modes de vie.