Fermer
Secteurs / Activités

    Brisach rallume la flamme - Brève du 7 mars 2008

    Son actuel directeur du développement, Jean-Loup Olivetti, en convient sans complexe, Brisach a connu, au tournant des années 2000, une période de “flottement”. Passée sous la coupe d’un fonds de pension international, l’entreprise voit à l’époque se succéder à sa tête une dizaine d’équipes de direction différentes et son chiffre d’affaires reculer considérablement (25 millions d’euros en 2004, contre 36 en 2002). Si bien que c’est une société en sommeil que les investisseurs privés Thierry Rousseau et Michel Bruchon rachètent en 2004. Ils n’ont eu de cesse, depuis, de la reprendre en main. Dans le cadre d’une stratégie qui a visiblement porté ses fruits.
    Il aura fallu d’abord relancer l’outil industriel et restructurer l’entreprise. Puis en rajeunir l’image. Oublié le prénom René, c’est désormais Brisach, tout court. Exit aussi les matériaux trop classiques, la cheminée doit devenir un élément de décoration design et la marque s’adapte, enrichissant sa gamme de nouveaux modèles plus modernes. Et ça marche. L’enseigne a renoué avec la croissance et un chiffre d’affaires proche des 40 millions d’euros. Pour atteindre, en 2007, les 11 % de part de marché.
    “Après deux années passées à rendre la marque à nouveau “sexy”, nous entrons maintenant dans une phase de recrutement actif de concessionnaires”, explique Jean-Loup Olivetti. Pour l’heure, l’enseigne revendique 135 unités, en France. “Nous souhaiterions en mettre en place une quarantaine de plus, soit avec des partenaires existants soit par le biais de nouvelles adhésions”, précise le responsable. Les régions visées prioritairement sont le Nord, l’Est et la région parisienne.
    Afin de soutenir son développement, l’enseigne s’est dotée d’outils spécifiques. Et notamment de la “Brisach Box”, qui formalise, à destination de ses concessionnaires, tous les processus liés à leur métier, de la captation de prospect à l’installation. “Chaque nouveau partenaire qui nous rejoint est désormais pris en main, formé et accompagné. Il peut ainsi se concentrer sur le management de son affaire”, résume Jean-Loup Olivetti. D’ici quelques semaines, Brisach va également inaugurer ses “groupes de progrès régionaux”, lieux d’échange d’expérience et de points de vue entre concessionnaires. L’enseigne, enfin, devrait finaliser d’ici juin 2008 son nouveau concept de magasin. “Un espace conforme à notre nouvelle vocation déco, organisé comme un parcours à travers différents univers : design, contemporain, épuré…” La marque espère y avoir rallié l’ensemble de ses adhérents d’ici la fin 2010.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur BRISACH

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise BRISACH
    Consultez l'Indicateur de la Franchise