Fermer
Secteurs / Activités

    2021 : l’année des opportunistes ?

    Comment rebondir grâce à la franchise malgré la crise sanitaire ?L’année 2020 enterrée, que présager pour 2021 ? Premier élément à retenir : « Les comportements des consommateurs ne seront pas les mêmes d’une année sur l’autre, prévient Sylvain Bartolomeu (Franchise Management). 2020 fut si atypique qu’elle ne saurait être représentative. Et quel que soit le secteur, il faudra, pour entreprendre, avoir les reins solides. L’entreprenariat restera donc cette année un acte fort, car les vents contraires seront toujours actifs. » Et de prévenir : « Certes, des opportunités se présenteront. Certains profiteront, à coup sûr, de conditions favorables pour se lancer en franchise. Mais les bailleurs ne vont pas drastiquement baisser leurs loyers. Et ceux qui estiment que le modèle en franchise offre toutes les garanties de succès se trompent. Nous devrions avoir encore trois à quatre années de balbutiement. » Son confrère de l’institut Territoires & Marketing, pareillement conscient des difficultés à venir (elles interviendront plus certainement en 2022, après une année 2021 encore sous perfusion, juge-t-il), observe toutefois : « Le nombre d’ouvertures de points de vente en franchise devrait encore progresser en 2021. Les signatures enregistrées par les réseaux de franchises en 2020 ont été d’un bon niveau » – à la faveur notamment des PGE et autres mesures d’aides à la création d’entreprises instaurées par les pouvoirs publics. « Notre agenda, chez Territoires & Marketing, est bien rempli jusqu’en février. » Et d’expliquer : « La parade des enseignes pour faire face à la baisse des ventes sera la hausse du nombre des magasins. C’est par ce biais qu’elles surmonteront la crise. »