Fermer
Secteurs / Activités

    La coiffure souffre d'une chute de fréquentation - Brève du 28 janvier 2004

    Les enseignes un peu moins touchées, selon Franck Provost. Selon la Fédération Nationale de la Coiffure, les 53 000 salons français ont enregistré une baisse de leur activité, particulièrement imputable à la chute de la fréquentation masculine (-7,7% et -10,5% pour le CA). La présence des femmes s'est elle aussi raréfiée (-2,9%), même si, grâce à une dépense moyenne en hausse, les coiffeurs ont vu leur chiffre d'affaires “femme” progresser… de 0,3% ! « 2003 fut une mauvaise année générale, que se soit pour les indépendants ou pour les franchisés » reconnaît le président de la Confédération Nationale des Entreprises de Coiffure (CNEC) Franck Provost. « L'application de 35 heures, qui entraîne un jour de fermeture supplémentaire, les charges de plus en plus élevées et la perte d'exonération de charges sur les entreprises de services ont entraîné une hausse des prix et une baisse automatique de la fréquentation » explique-t-il. « Sans compter la mode du crâne rasé chez les jeunes qui se font leur coupe eux-mêmes. » Toutefois« parce qu'elles sont mieux organisées”, Franck Provost rappelle que ” la baisse d'activité a été moins sensible pour les chaînes franchisées. »

    40 000 €
    Apport personnel
    10 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur FRANCK PROVOST

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise FRANCK PROVOST
    Consultez l'Indicateur de la Franchise