Fermer
Secteurs / Activités
    LA BOUCHERIE HABILLAGE SEP18

    Un concept de franchise non viable

    Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page
    Brève
    10 septembre 2018

    La cour d’appel de Reims vient de prononcer la résolution d’un contrat de franchise aux torts exclusifs du franchiseur pour non viabilité du concept.

    Le 4 septembre 2018, la cour d’appel de Reims a prononcé la résolution d’un contrat de franchise à la demande d’un ex-franchisé.

    Cigarette électronique en franchise

    La première rencontre avec le franchiseur a lieu au printemps 2014. Il exploite un concept de petits magasins urbains de cigarettes électroniques, un créneau alors à la mode. Depuis le 15 décembre 2013, il a créé, sur la même niche de marché, un second concept de magasins « mobiles », implantés sur des parkings de grandes surfaces. Un de ces kiosques réalise entre 400 et 500 € de chiffre d’affaires par jour.

    Sur la base de cette expérience, le franchiseur délivre à la mi-avril 2014 une projection financière prévoyant, pour le futur franchisé, un chiffre d’affaires de 1 000 € par jour « en restant pessimiste », soit, selon lui, 144 000 € par an. Il est vrai que le trafic de l’hypermarché envisagé est trois fois plus important que celui du supermarché pris en référence.

    Tenté, le franchisé signe son contrat le 22 juillet. Mais l’activité n’est pas au rendez-vous. Les ventes sont difficiles, entre autres parce que les produits livrés par le franchiseur présentent, selon le franchisé, de nombreux défauts, comme il le relève, très inquiet, dans deux mails du 25 septembre et du 1er octobre. Des produits qui, selon le plaignant, ne sont pas non plus repris par le franchiseur.

    En décembre, le franchisé cesse son activité et liquide son entreprise début 2015. Puis assigne son franchiseur en justice.

    La cour d’appel accède à l’essentiel des demandes du franchisé

    Contrairement au tribunal de commerce qui a débouté le franchisé en 2017, la cour d’appel estime au vu des faits que « les techniques commerciales transmises par le franchiseur étaient défaillantes ». Et que « le concept vendu n’était pas viable » puisque « le commerce a périclité de suite ». Le franchiseur (dont les magistrats relèvent « l’amateurisme certain ») n’a donc pas exécuté sa partie du contrat (qui consistait selon eux à « apporter au franchisé les éléments nécessaires à la viabilité de son projet »).

    La cour prononce en conséquence la résolution du contrat de franchise aux torts exclusifs du franchiseur et accède à l’essentiel des demandes de l’ex-franchisé, à savoir :

    • le remboursement du premier loyer versé et de 50 % du droit d’entrée
    • plus 21 000 € de dommages et intérêts (sur 30 000 demandés) « en réparation des préjudices matériel et moral » subis.

    A l’évidence, les mails du franchisé ont convaincu les juges. De même que les preuves qu’il a pu fournir de l’échec de deux autres points de vente du réseau similaires au sien à la même période. Notons enfin que si la holding du franchiseur existe toujours, sa filiale qui développait ses concepts de cigarettes électroniques est, elle aussi, partie en fumée en 2015.

    A lire également

    • L’enseigne caviste La Vignery a atteint la vingtaine d’unités
      25 Sep 2018

      La Vignery annonce trois ouvertures d’ici la fin de l’année. Saulx-les-Chartreux (91) sera le premier magasin à ouvrir ses portes mi-octobre. Il sera piloté par un ancien de la grande distribution, qui a été séduit par le concept de La Vignery lors du Salon Franchise Expo Paris de mars dernier. Suivront rapidement les unités de… Lire la suite

    • Réauté Chocolat ouvre son soixantième point de vente
      25 Sep 2018

      L’enseigne Réauté Chocolat,  qui se développe en franchise, renforce ainsi, avec sa nouvelle unité bisontine, sa présence en région Bourgogne-Champagne, où elle est encore peu implantée, puisque, jusqu’à présent, elle n’y disposait que d’un seul magasin, à Dijon-Quétigny. C’est à l’est de Besançon, à proximité de l’hypermarché Carrefour de Chalezeule que les clients pourront découvrir… Lire la suite

    • InVivo étoffe son offre alimentaire en rachetant l’enseigne Bio&Co
      25 Sep 2018

      La coopérative InVivo (enseignes Gamm vert et Delbard) a finalisé, le 11 septembre,  la reprise de Jardiland au fonds d’investissement L-Gam, près d’un an après le début de l’opération. L’Autorité de la concurrence l’a validée sous réserve de la cession de 11 magasins, dont 5 franchises. Dans le même temps, Thierry Sonalier, quittait la présidence… Lire la suite

    • Dédié au tennis de table, Misterping Shop veut se déployer en franchise
      22 Sep 2018

      Ancien webmaster et passionné de tennis de table, Daniel Kirszenblat a créé, il y a 13 ans,  le site marchand misterping.com, dédié à la distribution de matériel de tennis de table. L’entreprise s’est développée progressivement, avec, entre autres, une application d’achats en ligne et des collections textiles et bois (raquettes brutes) commercialisées sous la marque… Lire la suite

    • L’enseigne coopérative JouéClub prépare activement la période des fêtes
      21 Sep 2018

      Après la présentation des tendances actuelles du marché du jouet lors d’une conférence de presse tenue fin août par le nouveau président de la coopérative, Jacques Baudoz, JouéClub se prépare à présenter son catalogue de Noël de 400 pages. Parallèlement, l’enseigne renforce comme tous les ans ses équipes. Le marché se caractérise en effet par… Lire la suite

    A lire également sur ce thème

    • Foncia franchise encore gagnante quoique un peu épinglée en appel
      21 Sep 2018

      La cour d’appel de Versailles a tranché, le 3 juillet 2018, un litige concernant l’enseigne d’agences immobilières Foncia. Lorsqu’en juin 2013 Foncia annonce que 43 des 95 contrats de franchise de son réseau de 550 unités ne seront pas renouvelés une fois parvenus à leur terme, le franchisé fait partie de ceux qui tentent de… Lire la suite

    • Un franchisé Subway débouté par la cour d’appel de Paris
      18 Sep 2018

      Le 11 septembre 2018, la cour d’appel de Paris a débouté de toutes ses demandes un franchisé Subway en litige avec son franchiseur. Le contrat de franchise est signé en 2011. En octobre 2015, l’enseigne résilie le contrat du franchisé pour défaut de paiement de ses redevances. Et en novembre, engage – conformément à ce… Lire la suite

    • Toutes les clés pour entreprendre en restauration
      11 Sep 2018

      Le premier Forum dédié à l’Accompagnement des Entrepreneurs de la Restauration aura lieu le 25 septembre 2018 à Paris. Cette matinée d’ateliers en petits groupes, conférences et tables rondes s’adresse à « tout porteur de projet en restauration, quel que soit son état d’avancement », explique son organisateur Emergence concepts, agence conseil et incubateur sur ce secteur…. Lire la suite

    • Un concept de franchise non viable
      10 Sep 2018

      Le 4 septembre 2018, la cour d’appel de Reims a prononcé la résolution d’un contrat de franchise à la demande d’un ex-franchisé. La première rencontre avec le franchiseur a lieu au printemps 2014. Il exploite un concept de petits magasins urbains de cigarettes électroniques, un créneau alors à la mode. Depuis le 15 décembre 2013,… Lire la suite

    • Casa Pizza Grill : une franchisée partiellement indemnisée et un bilan des conflits mitigé
      28 Août 2018

      Le 3 mai 2018, la cour d’appel de Montpellier s’est prononcée, sur renvoi de la Cour de cassation, dans un litige opposant  l’ex-franchisée Casa Pizza Grill d’Évry à son franchiseur. Dans son premier arrêt du 21 octobre 2014, la cour avait annulé le contrat de franchise litigieux pour tromperie (état de la concurrence locale incomplet… Lire la suite