Fermer
Secteurs / Activités

    Bien choisir sa région pour réussir

    Bien choisir sa région pour réussir

    Dernière mise à jour le 28 février 2017

    Entre les priorités des réseaux et les souhaits des candidats, le choix de la région d’implantation doit reposer sur une stratégie réfléchie et tenir compte des spécificités locales. A ces conditions, bouger peut s’avérer payant.

    Choisir l'enseigne puis la région

    Autre question à soulever : “Est-ce que la notoriété de l’enseigne a été développée ou est-ce que vous êtes le pionnier dans votre région ? poursuit Cécile Peskine. Et dans le dernier cas, est-ce que le franchiseur va consacrer le budget pub à une communication vraiment nationale ou limitée aux régions où les autres membres du réseau sont implantés ? Et dans ce cas, est-ce vous pouvez vous-même consacrer votre budget à votre région sans passer par le franchiseur ?”

    Plus généralement, le candidat doit-il choisir d’abord la région où il souhaite s’installer, puis l’enseigne ? Ou, au contraire, choisir d’abord le réseau qu’il souhaite rejoindre, puis étudier les régions encore disponibles ? “J’aurais tendance à penser que la région passe en premier, parce que tout le reste vient avec: le secteur d’activité et ensuite la chaîne, répond Cécile Peskine. Mais en général, le candidat a un coup de cœur pour l’enseigne qui lui dit ensuite quelles régions sont disponibles.”

    “Le candidat choisit d’abord un métier, puis il va vers le réseau, estime pour sa part Christian Lepicier. Et ce n’est pas idiot parce qu’il va quand même travailler avec. S’il n’aime pas le concept, s’il n’y croit pas, la relation avec le franchiseur ne va pas bien se passer…”

    Le choix de la région arriverait donc dans un deuxième temps, d’un commun accord entre franchisé et franchiseur. “Il y a peu d’enseignes très matures qui sont en mesure d’imposer une région sans autre recours, mais il y en a quand même”, précise l’expert-comptable.