Fermer
Secteurs / Activités

    Devenir franchiseur : mode d’emploi

    Devenir franchiseur : mode d’emploi

    Dernière mise à jour le 22 mars 2018

    Pour démarrer un réseau en franchise qui soit pérenne et rentable, des prérequis sont indispensables : être doté d’une capacité suffisante d’investissement, posséder un point de vente pilote bénéficiaire, être bien accompagné, avoir le bon profil… Conseils d’experts.

    Calculer précisément le droit d’entrée

    Le droit d’entrée et les redevances sont des éléments constitutifs du contrat. Il n’y a pas de formule mathématique permettant d’établir leur niveau, qui est fonction des investissements réalisés par la tête de réseau.

    Le droit d’entrée couvre notamment le coût de formation, ou encore l’assistance à l’ouverture. “Il tient compte aussi de la notoriété de l’enseigne et de l’avantage concurrentiel dont va bénéficier le franchisé : plus le concept est abouti, plus on peut solliciter un droit d’entrée significatif”, souligne Rémi de Balmann.

    “Pour la fixation du droit d’entrée, le franchiseur doit bien évaluer les sommes qu’il va devoir investir sur une période de 5 ans, que ce soit la communication, la protection de la marque, etc., détaille Eric Luc. Il doit en parallèle estimer le nombre d’ouvertures sur ces premières années. Mais aussi ajuster ce montant par rapport à ceux pratiqués par la concurrence dans son secteur. Pour le franchiseur, tous les postes doivent être profitables sur le moyen terme, y compris le droit d’entrée et les redevances.”