Fermer
Secteurs / Activités

    Succursales + franchises : les conditions pour réussir

    Succursales + franchises : les conditions pour réussir

    Dernière mise à jour le 22 mars 2018

    La franchise tente de nombreux réseaux jusqu’ici purement succursalistes. Plusieurs conditions doivent être réunies cependant pour que l’alliance de ces deux formules se révèle un succès.

    Mettre sur pied une direction franchise compétente

    Autre clé de la réussite selon Olivier Deschamps : l’encadrement du réseau. Recruter comme responsable de la franchise une personne connaissant déjà le métier de franchiseur, son langage et les us et coutumes du secteur lui apparaît indispensable.

    Sur cette  question, l’expérience de René Prévost et Christian Bédrune les amène à donner des conseils légèrement différents. L’un comme l’autre s’étant formés eux-mêmes au métier de franchiseur, ont tendance à penser que “ce sont des compétences qui s’acquièrent”.

    Mais ils s’accordent avec Olivier Deschamps sur le profil idéal du directeur de la franchise à recruter. “Il va se retrouver face à des gens qui ont investi leur argent. Il va lui falloir faire preuve d’ouverture d’esprit et de souplesse d’organisation tout en restant ferme sur les fondamentaux de l’enseigne, décrit Christian Bédrune. Ne prenez surtout pas un professionnel du succursalisme dont la ligne de conduite serait “Je ne veux voir qu’une seule tête“”.

    “Le patron de la franchise devra être disponible pour les franchisés, avoir les moyens de ses ambitions et donc une équipe dédiée, ajoute René Prévost. Il faut qu’il puisse déployer une stratégie et s’y tenir. Les franchisés n’aiment pas les allers-retours dans ce domaine“, souligne celui qui a vu passer plusieurs fonds d’investissement au capital de son entreprise et a, visiblement, toujours su les convaincre (la proportion de franchisés est passée, chez Speedy, de 20 à 40 % entre 2005 et 2015).