Fermer
Secteurs / Activités

      La literie reste en éveil

      Malgré la concurrence des généralistes et du Web, les spécialistes de la literie gardent du ressort. Victime de la conjoncture, l’ameublement fait le dos rond en attendant des jours meilleurs.

      La literie s'appuie sur un confortable matelas

      Les performances ont été bien meilleures dans la literie. A la faveur d’un gain de 26 boutiques sur 12 mois, le segment se trouvait, au 1er octobre 2012, installé sur un confortable matelas de près de 500 unités indépendantes dans l’Hexagone. Grand Litier est en marche vers les 100 magasins, Litrimarché approche des 80, L’Univers du Sommeil vient de passer la barre des 30, Place de la Literie le talonne et Maison de la Literie, lui, s’accroche à ses 200 franchises.

      Et les franchiseurs continuent de vouloir grandir. Ensemble, ils visent plus de 80 créations sur 2013. Si leur volume d’activité continue de croître, c’est avant tout grâce à l’extension de leurs parcs. A périmètre constant, les ventes des spécialistes literie sont plutôt en retrait. “Plus de la moitié de nos partenaires a enregistré une baisse de son activité au cours de l’année écoulée”, témoignait ainsi début décembre Pierre Elmalek, le président du groupe Maison de la Literie.

      En cause : la concurrence des réseaux physiques généralistes, à laquelle est venue s’ajouter ces dernières années celle des pure-players du Web. Mais aussi la guerre des prix que se mènent fabricants et enseignes et qui pèse à la fois sur les paniers moyens et les marges de ces dernières. Pour les restaurer, le leader du secteur a d’ailleurs pris une décision stratégique radicale : ne plus vendre, d’ici deux ans, que des produits à sa marque propre.

      Enseignes du même secteur