Fermer
Secteurs / Activités

    Un concessionnaire Tryba témoigne

    Séduit par le modèle économique de l’enseigne Tryba, Patrice Marcanet, ancien dirigeant d’une entreprise industrielle, est devenu concessionnaire dans une petite ville normande de 12 000 habitants : Bernay, dans l’Eure.

    Autodidacte, Patrice Marcanet débute son parcours professionnel comme responsable qualité, avant de racheter auprès du Tribunal de Commerce une entreprise spécialisée dans l’injection plastique. Confronté à des difficultés économiques, il accueille un associé, puis lui cède ses parts.

    C’est alors que Patrice Marcanet commence à préparer sa reconversion : “Au départ, je n’avais pas du tout le projet de rejoindre une franchise, explique-t-il. J’ai contacté Tryba par l’intermédiaire d’un ami, concessionnaire du côté de Rambouillet, pour faire de l’injection plastique !” Mais son profil intéresse les équipes du fabricant de fenêtres (300 points de vente en France, exploités par 175 concessionnaires).

    “Ils m’ont proposé d’étudier la faisabilité d’une concession Tryba, raconte Patrice Marcanet. J’ai d’abord été séduit par la rigueur dans l’accompagnement et l’encadrement des futurs concessionnaires. Et ensuite par la qualité des produits, reconnue sur le marché, par la forte notoriété de la marque et par le modèle économique”.
     

    “Un marché évident et important”

    Après sa rencontre avec le responsable développement en juillet 2014, Patrice Marcanet suit une formation au siège en septembre, puis présente à la direction générale de Tryba son dossier, comportant son étude de marché et ses prévisionnels, en octobre : “Le fait que mon dossier soit validé a contribué à me conforter dans mon projet, et à m’assurer que ce réseau me correspondait bien”, rapporte-t-il.

    Menée avec son épouse, expert-comptable, à partir des données fournies par Tryba, l’étude de marché lui permet de confirmer le potentiel du secteur choisi, couvrant les communes de Bernay (12 000 habitants), Pont-Audemer et Lisieux. “Il y a un marché évident et important, boosté par le crédit d’impôt, souligne le concessionnaire. Il y a aussi beaucoup de concurrence mais notre produit extrêmement performant fait la différence, soutenu par une communication très intensive”. Au terme d’un “parcours du combattant”, facilité par le concours de sa femme, Patrice Marcanet décroche un financement bancaire de 45 000 €, pour un apport personnel de 35 000 €.
     

    Un magasin secondaire en projetConcessionnaire Tryba à Bernay (Eure)

    Implanté à Bernay, le point de vente ouvre ses portes le 1er février 2015. Et connaît un démarrage “relativement conforme” : “J’ai réalisé ma première vente en avril, puis la première pose en juin, explique Patrice Marcanet. J’ai atteint 400 000 € de chiffre d’affaires sur mon premier exercice, et j’emploie à ce jour deux personnes : une assistante et une commerciale”.

    “Mon territoire est grand, ce qui fait que je ne suis pas visible partout, constate-t-il. Cela me demande un effort de communication assez important dans la presse locale, car le potentiel de Bernay n’est que de 12 000 habitants”. C’est pourquoi, dans les années à venir, le concessionnaire envisage d’ouvrir un magasin secondaire sur Lisieux. Resté son propre patron en gardant son autonomie de chef d’entreprise, avec le soutien d’une marque nationale, Patrice Marcanet est formel : “J’aurais dû le faire il y a bien longtemps !”.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur TRYBA

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise TRYBA