Fermer
Secteurs / Activités

      Un pâtissier algérien veut construire un réseau - Brève du 4 octobre 2016

      Brève
      4 octobre 2016

      Le concept de pâtisserie orientale Les Trésors Sucrés veut essaimer en franchise.

      Installé depuis 23 ans au Kremlin-Bicêtre, où vit une forte communauté algérienne, Ali Djellal, gérant des Trésors Sucrés, a fait de sa boutique une référence. Temple de la pâtisserie algérienne, l’enseigne propose une large gamme artisanale fabriquée dans ses ateliers : baklava, tcharak, makrout et autre zlabia, au total près de 200 références avec, bien sûr, des produits sans gluten et d’autres pour les diabétiques.

      Les Trésors Sucrés a été primé en 2014 par la Chambre des métiers et de l'artisanat du Val-de-Marne. Il a aussi reçu une distinction du Cervia, le centre régional de valorisation alimentaire.

      Forte de ces références, l’enseigne souhaite aujourd’hui se développer en franchise. Elle fait état d’un possible chiffre d’affaires de 400 000 euros après deux ans d’activité, pour un investissement de l’ordre de 300 000 euros.

      100 000 €
      Apport personnel
      150 000 €
      Droit d'entrée
      Voir la fiche
      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur TRESORS SUCRES

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise TRESORS SUCRES
      Consultez l'Indicateur de la Franchise