Fermer
Secteurs / Activités

    Faites d’emblée les bons choix

    Dernière mise à jour le 21 avril 2020

    Très peu de franchisés en litige ont obtenu gain de cause devant la justice en 2019. Une réalité qui rappelle à sa manière l’importance de ne pas se tromper de réseau au départ et de prendre pour cela certaines précautions.

    Conseils-DevenirFranchise-ChoisirSonReseauParmi les autres décisions à retenir de l’année 2019, l’une rappelle qu’un franchiseur est libre d’arrêter la franchise s’il le souhaite et de se séparer de ses franchisés. Une autre précise que, dans certains cas, un franchisé peut être à l’inverse obligé de suivre le repreneur de son franchiseur. Une autre encore juge qu’un franchiseur peut imposer à ses franchisés des contraintes nouvelles liées au développement de son site internet marchand.

    Certes, des franchiseurs se sont vus condamnés, pour ne pas avoir joué leur rôle de centrale d’achats par exemple, ou pour ne pas avoir délivré d’informations sérieuses à leurs futurs franchisés, voire pour les avoir trompés sciemment sur la rentabilité de leur concept et la concurrence locale.

    Mais, on l’a vu, ces décisions sont restées l’exception en 2019. La franchise est une bonne formule, elle doit vous permettre de réussir. Mais, en cas d’accident, la justice ne répare que rarement les dégâts.

    C’est à vous, dès le départ, de faire les bons choix.

    Avant de signer, ne vous contentez donc pas des chiffres que le franchiseur vous transmet. Allez voir des franchisés de l’enseigne et faites-les parler de l’essentiel : la rentabilité et le fonctionnement du réseau.

    Si la chaîne débute, assurez-vous que le franchiseur a réussi avec son concept dans au moins un établissement « pilote » (et pas seulement à Paris ou dans une capitale régionale par exemple). Enfin, faites examiner le DIP et le contrat par un cabinet d’avocats, de préférence spécialisés dans le conseil aux franchisés.

    Trois précautions essentielles qui peuvent vous éviter bien des déconvenues.