Fermer
Secteurs / Activités

      L’enquête annuelle souligne l’engagement éco-responsable des franchiseurs et de leurs franchisés - Brève du 17 mai 2024

      La 20ème édition de l’Enquête annuelle de la Franchise Banque Populaire/FFF montre les engagements éco-responsables des franchiseurs en réponse aux attentes de leurs franchisés et des consommateurs.

      Les enseignes d'achat-vente d’articles d’occasion et de seconde main recrutent de nombreux franchisés partout en France.Les Français se tournent de plus en plus vers les produits d’occasions, confirme la 20ème édition de l’Enquête annuelle de la franchise Banque Populaire/FFF, dont le troisième chapitre a été publié le 15 mai 2024. Ainsi, sur un échantillon représentatif de 1 000 individus âgés de 18 ans et plus (interrogés par internet du 23 au 28 novembre 2023), plus des trois quarts (77 %) achètent des articles de seconde main, selon le troisième volet de cette étude, intitulé « La franchise, un modèle qui s’engage ». A noter : qu’elle soit motivée par la volonté de faire des économies ou par des considérations environnementales, cette pratique est plus fréquente chez les femmes (82 %) et les moins de 35 ans (91 %).

      En réponse à ces attentes, les produits de seconde main ont logiquement tendance à prendre de plus en plus de place parmi ceux proposés par les réseaux : sur un échantillon représentatif de 106 franchiseurs (interrogés en ligne du 11 octobre au 7 décembre 2023), 25 % « envisagent ou proposent déjà ce type d’offre », un chiffre en augmentation de 10 points sur deux ans (ils étaiement 15 % en 2021 et 18 % en 2022).

      En 2023, 25 % des franchiseurs envisagent ou proposent une offre de seconde main

      Autre signe que les Français « sont attentifs à la dimension environnementale de leurs achats » : selon cette étude, près de 9 personnes interrogées sur 10 (85 %) achètent des produits bio ou éco-responsables, 93 % « choisissent les enseignes qui soutiennent la production locale » et 96 % font leurs achats auprès de leurs commerces de proximité. « Ainsi, près de 8 Français sur 10 attendent de leurs commerçants qu’ils s’engagent activement en faveur de l’éco-responsabilité (79 %) », soulignent les auteurs de l’enquête (réalisée par l’institut Kantar, en partenariat avec la Fédération Française de la Franchise). Une proportion toutefois  « en légère baisse, avec l’effet du contexte inflationniste (-6 pts en 1 an) ». Des préoccupations prises en compte par les franchiseurs, puisque plus de deux tiers d’entre eux donnent la priorité aux fournisseurs et fabricants français, et 58 % favorisent les circuits courts.

      Les franchisés eux-mêmes sont de plus en plus sensibles aux problématiques sociales et environnementales au moment de bâtir leur projet de création d’entreprise. En effet, avant de se lancer en franchise, 79 % d’entre eux (sur un échantillon représentatif de 403 franchisés, interrogés par téléphone du 9 octobre au 7 novembre 2023) ont pris en compte « la déontologie et les valeurs du réseau ». Un pourcentage en hause de 14 points par rapport à la précédente enquête, tandis que 47 % se sont intéressés à la politique RSE de leur futur franchiseur avant de s’installer.

      79 % des franchisés s’intéressent à la déontologie et aux valeurs de leur réseau

      Franchise-Optima-Energie-SolaireSelon la 20ème Enquête annuelle de la Franchise Banque Populaire/FFF, 69 % des franchisés interrogés « constatent que leurs clients veulent donner davantage de sens à leur consommation », un résultat en progression de 10 points par rapport à la 19ème édition. Si 53 % d’entre eux ont créé « au moins un emploi au cours des 12 derniers mois », 68 % « ont pour préoccupation majeure le recrutement et la fidélisation de leurs salariés ». Une réponse qui reflète « un contexte de tension sur le marché de l’emploi », pointent les auteurs de l’étude. Ce qui conduit neuf franchisés sur dix à mettre en place « des mesures contribuant au bien-être des salariés », comme une hausse des salaires (51 %), ou « de meilleures conditions de travail, d’ambiance ou d’horaires » (50 %).

      De leur côté, plus de neuf franchiseurs interrogés sur dix (92 %) « accompagnent leurs franchisés pour les aider à adopter de nouveaux process et comportements éco-responsables ». Ainsi, 85 % d’entre eux accompagnent les membres de leur réseau « dans la transformation des process afin de réduire l’empreinte écologique », mais aussi pour « prendre des mesures pour réaliser des économies d’énergie au sein du réseau » (82 %) et « réduire la production de CO2 de l’entreprise » (71 %).

      A lire aussi :

      En 2023, le nombre de points de vente franchisés a fortement progressé

      La franchise attire les jeunes entrepreneurs, selon l’enquête annuelle

      Malgré le contexte inflationniste, des franchiseurs confiants dans l’avenir, selon l’enquête annuelle