Fermer
Secteurs / Activités

    High-tech, multimédia : 6 enseignes qui recrutent

    High-tech et multimédia attirent de plus en plus d’enseignes. Découvrez notre sélection de réseaux qui recrutent en franchise pour développer leur présence sur le territoire.

    Fix Phonia : nouvelle franchise dans la réparation de smartphone

    Accueil-Fix-PhoniaLancée en 2013 dans les Alpes-de-Haute-Provence, et reprise en 2017 par le groupe Happy Cash, Fix Phonia est une enseigne spécialisée dans la réparation de smartphones et tablettes. Son petit réseau ne compte encore que deux agences, à Manosque et Pertuis ; pour autant le concept pourrait bien devenir l’un des grands de demain, en surfant comme ses concurrents sur l’équipement croissant des Français en terminaux multimédia.

    Ses responsables, en tous cas, ambitionnent de développer Fix Phonia sur l’ensemble du territoire. Avec un avantage pour les candidats : le coût de la franchise. Ne nécessitant qu’un petit local, et peu d’équipement, le concept est accessible dès 10 000 € d’apport personnel, pour un investissement initial global d’environ 50 000 €. Sont ciblés les profils « commerçants, dynamiques, habiles et passionnés par les produits ».

     

    Happy Cash et Happy Cash Services : un franchiseur, deux concepts

    Né à La Rochelle il y a trente ans, ouvert à la licence de marque en 2005, puis à la franchise en 2011, Happy Cash fédère aujourd’hui 86 boutiquesMagasin de Redon dans l’Hexagone (ainsi que 4 en Belgique). L’enseigne s’est ainsi hissée parmi les leaders de l’achat-vente en France. Et elle continue d’ouvrir une dizaine de magasins par an. Avec des candidats disposant d’un apport minimum de 50 000 €.

    Ces derniers mois, le groupe s’est distingué par une actualité forte. Outre la reprise de Fix Phonia (voir plus haut), puis celle toute récente de Troc.Com, Happy Cash a ainsi lancé en 2018 le concept Happy Cash Services. Celui-ci propose une offre resserrée autour de trois familles de produits (informatique, téléphonie, jeux vidéo), assortie de services comme la location et la réparation. Et est accessible dès 25 000 € d’apport.

     

    Cash Converters : le leader mondial de l’achat-vente

    C’est le doyen des grands réseaux spécialisés dans l’achat-vente. Trente-cinq ans après sa naissance en Australie, Cash Converters revendique 800 magasins dans 23 pays. En France, son CASH CONVERTERS – 1 – 6JUIN2019pavillon flotte aujourd’hui sur quelque 120 points de vente : des grandes surfaces, son modèle historique, et bientôt 50  magasins dits City, implantés en centres-villes ou en galeries commerciales, sur moins de 120 m² et proposant une sélection de ses produits à plus forte valeur ajoutée : téléphonie, informatique, jeux vidéo et bijoux.

    L’enseigne poursuit son développement, à l’un comme l’autre de ses formats. Le premier requiert 100 000 € d’apport personnel minimum ; le second 50 000 €. Elle favorise les candidats aptes à ouvrir plusieurs franchises à terme.

     

    Cash Express : enseigne moderne et populaire

    Apparu en 2001, à Perpignan, Cash Express se distingue sur le marché de l’achat-vente par sa capacité à séduire une large typologie de clients : ceux venus à l’occasion ces dernières années attirés par une nouvelle façon de consommer, plus maline DSCN3671 recadrÇet responsable, comme les consommateurs historiques de l’achat-vente cash, avant tout en quête de bonnes affaires.

    Son positionnement a permis à l’enseigne de se bâtir un solide réseau de 130 magasins (dont 9 en Belgique), qu’elle continue à déployer. Selon deux formats : le point de vente Premium (zones de plus de 50 000 habitants) et le point de vente de Proximité (centres-villes et zones de moins de 50 000 habitants). Le premier est accessible à partir de 100 000 € d’apport, le second avec 50 000 € seulement.  En tout, Cash Express inaugure une quinzaine de nouvelles franchises chaque année.

     

    Easy Cash : une vision premium de l’occasion

    Née au début des années 2000, l’enseigne Easy Cash revendique une vision premium du EasyCash_Laval_LQmarché de l’occasion. Premium en termes d’image, avec un concept magasin valorisant et des choix d’emplacements stratégiques. Premium en termes de produits, puisqu’elle se concentre sur des familles à forte valeur-ajoutée comme le high-tech (téléphonie, informatique…), les consoles et jeux vidéo, le luxe (bijouterie, maroquinerie…) et le petit électroménager.

    En restant fidèle à ce modèle, le réseau a atteint 117 magasins cette année. Il ouvre désormais à la fois en périphérie et en centre-ville, terrain à destination duquel il murit actuellement un concept spécifique. Accueillant des candidats disposant de 50 000 à 150 000 € d’apport, selon le type de magasin et le montage réalisés, Easy Cash concrétise une moyenne de 10 ouvertures en France par an.

     

    LDLC.com : du web à la boutique

    Leader on line de la vente de produits informatiques et high-tech, LDLC.com a fait, en 2014, le pari de se doter d’un réseau Vit-LDLC-Rouenphysique complémentaire à son site internet, en propre et en franchise. Cinq ans plus tard, l’enseigne affiche 41 boutiques au compteur et le projet d’en compter une centaine à l’horizon 2021.

    Une réussite à mettre au crédit de la passion déployée par les franchisés LDLC.com, de leur connaissance du terrain et de leurs clients, souligne la tête de réseau. Qui elle met sa renommée, son catalogue de 30 000 références et sa force de frappe marketing et communication au service de ses partenaires. Des franchisés qui doivent prévoir un minimum de 75 000 €  d’apport personnel pour ouvrir leur boutique.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur FIX PHONIA

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise FIX PHONIA Trouvez votrelocal