Fermer
Secteurs / Activités

    De Neuville valide son concept de retail park - Brève du 12 juin 2015

    Après avoir testé, depuis un an et demi, Le Marché au Chocolat, son concept dédié aux retail parks, l'enseigne chocolatière De Neuville s'apprête à le déployer en franchise.

    Depuis la fin 2013, De Neuville a ouvert trois unités de périphérie sous l’appellation du Marché au Chocolat. “Au cours de cette période, nous avons réglé tous les paramètres, explique Gilles Gommendy, directeur général de De Neuville : la possibilité de compléter, à hauteur de 30 %, l’assortiment, en particulier avec des spécialités locales ; le fonctionnement des services comme l’atelier (où nous organisons dégustations et formations) et de la machine à graver, etc. Nous avons également validé l’étape de test auprès des consommateurs, poursuit-il. La clientèle de périphérie n’est pas le même que celle des centres-villes. Elle souhaite avoir accès à un choix large, pouvoir se garer devant le magasin et circuler librement dans le point de vente”.

    Aujourd’hui l’enseigne a une idée claire du modèle qu’elle compte dupliquer : il repose sur des surfaces d’environ 200 m², animées par trois personnes, réalisant en moyenne 400 000 euros de chiffre d’affaires (le double d’un magasin de cœur de ville), situé dans un très bon retail park. Comme, dans les retail parks, il n’y a pas vraiment de droit au bail, l’investissement au m² est deux fois inférieur à celui rencontré en centre-ville, ce qui permet de compenser le coût d’une surface bien plus importante.

    Les premières unités franchisées devraient être inaugurées d’ici la fin 2015. Soucieuse de ne pas brûler les étapes, l’enseigne en prévoit quatre pour commencer. “On préfère des partenaires présents en boutique plutôt que des investisseurs, même si les investissements sont plus importants que pour une boutique classique, conclut Gilles Gommendy. On va encourager les franchisés De Neuville qui le peuvent et le souhaitent à ouvrir une unité en retail park”. Globalement, Le Marché au Chocolat souhaite maintenir un équilibre : 50 % des points de vente en succursale et 50 % en franchise.

    60 000 €
    Apport personnel
    15 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur DE NEUVILLE

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise DE NEUVILLE
    Consultez l'Indicateur de la Franchise