Fermer
Secteurs / Activités

    Le Marché au Chocolat vu par De Neuville

    La franchise de chocolats français De Neuville teste, à Angers, un concept de périphérie sous le nom du Marché au Chocolat.

    En collaboration avec ses franchisés, De Neuville a élaboré une autre manière de proposer du chocolat, adaptée aux périphéries des villes et en particulier aux retail parks. Déployé sur un espace de 200 m², un nouveau concept, baptisé Le Marché au Chocolat, a ainsi ouvert ses portes début décembre à Angers, dans le centre commercial Espace Anjou. L’enseigne y propose un lieu qualitatif et présentant le chocolat sous toutes ses formes. Y cohabitent trois types d'offre (libre-service, vrac et  cadeau premium) ainsi que des services originaux (un comptoir de fleurs en chocolat, des messages à croquer composés sur mesures…). Si 80 % de l’offre est commune entre Le Marché au Chocolat et les boutiques classiques, avec le même positionnement prix, des produits spécifiques (produits professionnels, biscuits) sont aussi proposés. L’implantation est aussi dotée d’un atelier, qui sera en fonctionnement à partir du mois de mars, en alternant cours pour enfants (thématiques sucettes, mendiants, rose des sables…) avec possibilités d’organisation de goûter pour les anniversaires, et séances pour adultes (tablettes, ganaches, truffes).
    De Neuville, qui appartient au groupe Bongrain, est essentiellement implanté en centre-ville. Il s'est plus récemment ouvert aux centres commerciaux et aux gares. Au total, l’enseigne, relancée en 2011 autour d'un concept architectural plus moderne, aligne aujourd’hui 155 points de vente. L’unité d’Angers devrait être la première d’une nouvelle série. Deux autres magasins de ce type devraient ouvrir leurs portes au cours du premier semestre  2014.
    Nous souhaitons avoir un déploiement raisonné sur ce concept, mais avec des emplacements de grande qualité : 15 magasins d'ici fin 2017 serait une très bonne réalisation“, estime Isabelle Larfeuille, directrice de Marché au Chocolat. Pour son pilote angevin, la tête de réseau fait état d’un investissement d’environ 300 000 euros et table sur un ticket moyen de 20 euros et un chiffre d’affaires moyen compris entre 450 et 500 000 euros. Les premiers résultats  (900 carte fidélité délivrées en 2 mois) semblent témoigner d’un bon accueil de la part de la clientèle.

    60 000 €
    Apport personnel
    15 000 €
    Droit d'entrée
    Voir la fiche
    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur DE NEUVILLE

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

    Je suis intéressé par la franchise DE NEUVILLE Trouvez votrelocal