Fermer
Secteurs / Activités

    Escape game : en plein essor

    Dernière mise à jour le 2 juillet 2019

    DSC_7941-HDR-4Le grand public connaît de mieux en mieux le principe des « escape games » ou jeux d’évasion : parvenir à s’échapper d’une pièce dans une durée limitée (généralement une heure). Par groupe de deux à dix participants, les joueurs doivent chercher des indices disséminés dans une pièce, puis les combiner entre eux pour pouvoir avancer dans l’énigme. Le but est généralement de sortir de la pièce (d’où le nom), mais il peut aussi être de résoudre un problème plus global, comme enquêter sur un meurtre ou chercher un trésor.

    Bars eSports, escape games : partout où une demande existe, des concepts fleurissent et des réseaux recrutent des chefs d’entreprise franchisés.

    Les premières salles ont vu le jour en France dans les années 2010 et, selon le site référent escapegame.paris, il existe aujourd’hui plus de 600 lieux implantés dans plus de 350 villes. Si les indépendants représentent plus de 70 % de l’offre, de nombreux concepts ont choisi se développer en réseau local ou national. Dont des franchises comme Escape Yourself, Get Out !, Team Break ou Prizoners.

    Né à Tours en 2015, Escape Yourself fait appel à la franchise depuis 2017. Surtout présent dans l’Ouest de la France, ce réseau regroupe 23 unités, ce qui en fait l’un des plus étoffés en France devant le leader mondial Escape Hunt, présent dans une dizaine de villes.