Fermer
Secteurs / Activités

    Meuble, cuisine, literie : l’équipement de la maison reste solide en franchise

    Le secteur de l’ameublement décoration recrute activement, en franchise ou concession. Avec, pour les candidats, de belles opportunités à saisir, notamment sur ses segments les plus dynamiques : la cuisine, la literie et le mobilier design.

    Après trois années de croissance et un pic à 9,76 milliards d’euros en 2017, le marché français du meuble a reculé de 2,7 % pour s’établir à 9,5 Mds €, en 2018. Soldes décevantes, météo, mouvements sociaux, concurrence grandissante des pure players : les raisons de ce repli sont variées. Elles ont poussé la filière à réclamer, de nouveau, courant mars, au gouvernement et aux banques de rendre possible le déblocage du PEL pour l’achat de meubles neufs. Une mesure qui permettrait, selon ses représentants, de revigorer le secteur tout entier.

    Les cuisinistes toujours en pointe

    Cuisine ouverte MobalpaEn attendant, plusieurs segments résistent à ce décrochage. C’est le cas de la vente de cuisines équipées, locomotive du secteur de l’ameublement et décoration depuis des années. L’activité a encore gagné 1,1 % en 2018, tout en “parvenant progressivement à se soustraire de sa dépendance des mises en chantier de logements neufs”, souligne la Fédération française du négoce de l’ameublement et de l’équipement de la maison (FNAEM). Qui précise que cette croissance est à mettre principalement au crédit des spécialistes cuisine, la grande distribution se montrant elle davantage en retrait.

    Ces spécialistes cuisine se développent tous, ou presque, en franchise ou en concession. Avec de fait de très belles réussites comme celle du Schmidt Groupe, fleuron de l’industrie hexagonale et pilier de la distribution spécialisée, avec ses enseignes haut de gamme Schmidt (457 magasins dont 279 en France) et jeune habitat Cuisinella (265 points de vente dont 258 en France). Mais aussi celle de son concurrent, Fournier, dont les réseaux premium Perene (80 unités) et moyen-haut de gamme Mobalpa (350 magasins dans le monde dont 244 en France) se montrent tout aussi dynamiques.

    Les spécialistes literie gardent la forme

    Après avoir connu une croissance ininterrompueChambre à coucher BoConcept depuis plus de quinze ans (elle était encore de +3% en 2017), le segment de la literie a certes marqué le pas, en ressortant étale à fin 2018. Il n’en reste pas moins une valeur sûre. Particulièrement en franchise, avec là encore des réseaux de spécialistes qui s’en sortent mieux que la grande distribution, pourtant offensive, même si, note la Fnaem, ils ont concrétisé moins d’ouvertures de nouveaux magasins l’année dernière. Elles ont tout de même été une demi-douzaine à la fois sous la bannière Compagnie du Lit et aux couleurs de France Literie, deux des réseaux leaders du marché (environ 80 points de vente dans les deux cas).

    Meuble : prime au design accessible

    L’année écoulée a été un peu plus compliquée pour le meuble rembourré (sièges, canapés…) et le meuble dit « meublant » (tables, chaises, placards, armoires, étagères…). Mais là encore avec des fortunes diverses selon les circuits de distribution et les positionnements. Ainsi, si les spécialistes salon et certains généralistes milieu de gamme ont peiné à maintenir leur fréquentation, d’autres défient la conjoncture. C’est le cas de l’élitiste Roche-Bobois. Dans le sillon duquel des concepts eux aussi très design, mais à l’offre plus accessibles, comme BoConcept, qui a récemment passé la barre des 35 magasins sur le territoire, poursuivent activement leur développement.

    Enseignes du même secteur
    Demander une
    documentation

    Pour plus d'informations sur SCHMIDT

    Dénicher les meilleures franchises Envoyer ma demande aux franchises du même secteur / activité, sélectionnées par Franchise Magazine !

    Je suis intéressé par la franchise SCHMIDT Trouvez votrelocal