Fermer
Secteurs / Activités

    Alimentaire : la bataille du yaourt glacé

    Depuis deux ans, le yaourt glacé s’est lancé à la conquête des consommateurs français. Sur ce créneau proche de celui de la glace, le nombre de boutiques est en augmentation et plusieurs enseignes de franchise tentent de bâtir un réseau.

    Une dizaine d'enseignes à la conquête de la France

    Aujourd’hui on assiste à une floraison de concepts : près d’une dizaine était présente à Franchise Expo Paris, en mars. Parmi eux, le californien Tutti Frutti, le grec Chillbox ou encore les espagnols Llaollao et Smöoy, l’américain Angel Berry, les italiens Yo ! Yogurterie, Yogorino et Yogourtlandia.

    D’autres, absents au Salon, affichent également des velléités de développement. Au point qu’il est difficile d’établir un tableau exhaustif des postulants. MyBerry et Boon ont été les premiers à se lancer chez nous il y a cinq ans, mais leur développement est jusqu’à présent resté limité.

    Constance Lorenzi et Mathilde ont créé It Mylk en 2010 en mettant en avant leur approvisionnement en lait dans une ferme des Yvelines. Mais leur première boutique située au centre de Paris a fermé. It Mylk privilégie désormais les kiosques dans les lieux touristiques : aéroport de Roissy, Galeries Lafayette, Butte Montmartre. L’enseigne ouvre aussi des magasins éphémères l’été.

    Autre jeune réseau d’origine française, Yogurt Factory a lancé, après un test dans deux établissements à Paris (4e) et Marseille, son développement en franchise début 2014. Le premier point de vente a vu le jour dans le centre commercial d’Aéroville près de Roissy. Depuis une autre unité en propre a ouvert à Carré Sénart.

    Enseignes du même secteur