Fermer
Secteurs / Activités

    Cuisine italienne : une spécialité française

    Les chaînes de restaurants d’inspiration italienne avec service à table bénéficient de l’appétit des consommateurs français pour l’un de leurs produits phares : la pizza, qui fait aussi les beaux jours des réseaux de livraison et vente à emporter.

    Tablapizza teste de nouveaux formats

    Malgré les difficultés rencontrées par sa maison-mère, le Groupe Flo (Hippopotamus, Brasserie Flo, Taverne de Maître Kanter), Tablapizza a de son côté entrepris de transformer en profondeur son identité de marque : nouveau design, nouvelle carte, nouveaux visuels…

    Ce qui lui a valu de remporter en septembre 2016 l’Enseigne d’Or de la Rénovation.

    Après avoir ouvert un premier restaurant au nouveau concept en décembre 2015 à Sens, puis un établissement « petit format » en juin 2016 à Meaux, la chaîne (30 établissements : 19 en propre et 11 en franchise) a pour objectif  à terme de compter 60 % de franchises et 40 % de succursales.

    « En 2017, nous devrions ouvrir entre 5 et 6 restaurants Tablapizza avec le nouveau concept, annonce Mélanie Farcot-Gigon, directrice exécutive de la franchise. Trois ouvertures en franchise sont programmées au 1er semestre : à Villejust fin mars, à Epernay et en Guadeloupe vers avril-mai, et nous travaillons sur d’autres projets avec des franchisés actuels, en propre et avec de nouveaux candidats ». En parallèle, Tablapizza, qui a fêté ses 20 ans en 2016, prévoit de transformer les sites existants : « Nous allons rénover nos unités en propre pour les mettre aux couleurs du nouveau concept : actuellement 5 projets sont en cours avec, si nécessaire, des fermetures durant les travaux », explique Mélanie Farcot-Gigon.

    Tablapizza souhaite également développer la vente à emporter (VAE) dans ses restaurants, avec pour objectif de porter cette forme de vente additionnelle à 10 % du total, contre environ 3 % en 2015 : « Grâce aux espaces dédiés prévus dans notre nouveau concept, à la formation de nos équipes et à l’évolution de notre savoir-faire (pizzas rondes, roulées, carrées…), la VAE est en forte progression », indique Mélanie Farcot-Gigon.

    Enseignes du même secteur