Fermer
Secteurs / Activités

    Votre concept de franchise doit être facile à reproduire

    Dernière mise à jour le 5 février 2018

    Pour réussir en franchise, votre concept doit être duplicable, c’est à dire facile à reproduire par quelqu’un qui découvre l’activité. Ce qui sera, a priori, le cas de vos futurs franchisés.

    Le consultant va jouer un rôle important à vos côtés car il va vous aider, entre autres, à rédiger votre manuel opératoire.

    Pour réussir en franchise, votre concept doit être duplicable, c’est à dire facile à reproduire par quelqu’un qui découvre l’activité. Ce qui sera, a priori, le cas de vos futurs franchisés. Vous devrez donc exposer par écrit et en détail votre méthode.

    Ce document, indispensable à tout réseau de franchise, « le franchiseur manque de recul pour le rédiger seul », note Franck Berthouloux. « Souvent son savoir-faire n’est pas seulement technique, mais comportemental et il aura tendance à faire l’impasse sur cet aspect. Parce qu’il ne connait – a priori – pas l’activité, le consultant posera les questions naïves qui permettront de faire émerger la vraie spécificité du concept ».

    « Souvent, le savoir-faire des candidats franchiseurs n’est pas suffisamment détaillé, pas assez identifié, accessible, digeste », insiste l’expert. Or, c’est une des conditions premières du succès.

    Le consultant vous aidera aussi à définir tous les services que vous mettrez à disposition de vos futurs franchisés. Ce n’est pas seulement une obligation légale. Pour réussir, un franchiseur a besoin de mettre à la disposition de ses franchisés  non seulement une enseigne mais aussi un savoir-faire et une assistance pendant toute la durée du contrat.