Fermer
Secteurs / Activités

      Magasins de fleurs : 40 % du chiffre habituel grâce à la livraison

      Thomas Morlot, Directeur des réseaux, Emova Groupe (franchise Monceau Fleurs)
      Thomas Morlot, Directeur des réseaux, Emova Groupe

      La vente de fleurs et plantes illustre encore une fois les atouts et les limites de la digitalisation du commerce, dans un métier où la transmission florale (via Interflora et Flora Jet) existe depuis longtemps, permettant de maintenir une activité même quand le magasin est fermé au public. Outre cette forme de vente à distance (avec livraison à domicile), Emova Group (300 magasins sous enseignes Monceau Fleurs, Au Nom de la Rose, Happy et Cœur de Fleurs) propose aussi le call & collect (commande par téléphone et retrait en magasin) et le click & collect (commande en ligne et le retrait en magasin).

      « Nous avons toujours pratiqué la livraison, certains plus que d’autres car avant le confinement, les points de vente étaient ouverts toute la journée donc, pour ceux qui exploitent une boutique à deux ou seuls, il était compliqué d’aller livrer », explique Thomas Morlot, Directeur des réseaux chez Emova Group. En période de confinement, « ce n’est plus une option : il faut le faire, car cela permet de réaliser 40 % de notre chiffre d’affaires habituel ». Afin de s’adapter encore davantage aux habitudes de consommation, Emova Group a lancé début février 2021 un nouveau service de livraison de bouquets en partenariat avec Uber Eats.

      Enseignes du même secteur
      Demander une
      documentation

      Pour plus d'informations sur MONCEAU FLEURS

      Recopiez le mot dans le champ ci-dessous :

      Je suis intéressé par la franchise MONCEAU FLEURS
      Consultez l'Indicateur de la Franchise